Cameroun: Le Riz Broli hante le Gicam

0
88

L’administrateur général de Africa Food Manufacture, entreprise importatrice du riz Broli, quitte le GICAM dénonçant un « silence aussi complice que coupable »  de l’organisation patronale de Célestin Tawamba dans à l’affaire du « riz en plastique ». Réagissant pour sa part, le GICAM évoque « un malentendu ».

C’est une autre phase de l’Affaire « Riz Broli ». En effet, depuis quelques mois, le Riz Broli de marques Broli et Armanti, importé au Cameroun par l’entreprise AFM, l’objet d’une polémique. Ces produits sont accusés d’être « faits en plastique ».

Dans une correspondance,  adressée à Monsieur Célestin Tawamba, le Président du Groupement Interpatronal du Cameroun, le Directeur Général de AFM dénonce « un silence aussi complice qu coupable » du groupement. Par ce fait, Evariste Helle correspondance dit constater que les intérêts de l’AFM, ainsi que ceux des 600 emplois directs créés et ceux du GICAM ne plus liés. « Fort de ce qui précède, nous retirons notre adhésion au sein de ce groupement aussi longtemps sa destinée sera entre de telles mains », a laissé entendre l’administrateur  Général de l’AFM. 

Réaction du Gicam 

24 heures seulement après la missive de d’AFM, le groupement a réagi à travers une réponse de son Secrétaire exécutif Alain Blaise BATONGUE, en  évoquant « un malentendu. Ci-dessous, une copie en image de cette réplique du GICAM


© Actu-Plus.cm


 

Facebook Comments