Cameroun – Situation dans le NO-SO: Plus de 60 000 personnes soulagées

0
68

C’est le nombre de victimes déjà prises en charge dans le cadre du Plan d’Assistance humanitaire d’Urgence dans 23 arrondissements du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Huit mois après le lancement d’un plan d’assistance humanitaire d’urgence dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest, en faveur des victimes des exactions de groupes sécessionnistes, l’on en sait un peu plus. Les membres du gouvernement camerounais se sont réunis le 21 janvier à Yaoundé. Sous la conduite du ministre de l’Administration territoriale (Minat), Paul Atanga Nji, l’on a appris qu’à ce jour, 60 345 personnes ont déjà bénéficié de cette aide humanitaire. Cette dernière, selon le Minat, été distribuée dans douze arrondissements dans la région du Sud-Ouest et onze arrondissements dans le Nord-Ouest.

Calme Progressif

Le calme est  progressivement de retour et nombre de déplacés sont de retour dans ces régions, peut-on croire, selon les dires du ministre Atanga Nji. « Depuis un certain temps, il y a un retour massif des populations déplacées. On dénombre aujourd’hui environ 1 200 personnes dans les deux régions qui ont pris conscience du fait que le calme et la stabilité reviennent progressivement.», a déclaré M. Atanga Nji.

L’assistance humanitaire,  décidée par le Chef de l’Etat à l’endroit des populations déplacées internes et externes du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun, a été lancée par le gouvernement, le 20 juin 2018. Ce plan a pour but d’assurer le retour au calme et le bien-être des populations des régions anglophones.  L’Etat du Cameroun a alors décidé d’allouer un budget estimé à 12,7 milliards FCFA pour assister, sur la période de 2018-2019,  74 994  personnes victimes des exactions perpétrées par des séparatistes.


© Actu-Plus.cm


Facebook Comments