Cameroun – Territoriale: Deux Préfets tombent le même jour

0
174

L’un, ainsi que son épouse, seraient abattus par les sécessionnistes dans le Sud-Ouest, l’autre succombe dans une chambre d’hôtel en accompagnie d’une jeune  fille à l’Ouest.

Le vent de la mort a particulièrement soufflé  ce dimanche, 13 janvier 2019, chez  les autorités administratives camerounaises. Le Préfet du Lebialem et celui des Hauts-Plateaux n’ont pas survécu. Selon nos sources, Messieurs  Etta Mbokaya Ashu et Félix BILONOUGOU, respectivement Préfet du Département du Lebialem et Préfet des Hauts-Plateaux à Baham, ont tous deux perdu leur vie dans des situations assez particulières, ce 13 janvier 2019.

Selon les informations reçues et recoupées, le patron du Lebialem, dans la région du Sud-ouest a été abattu, ainsi que son épouse, par des individus non identifiés dans des situations encore peu connues. Quoiqu’encore non revendiqué, l’acte ignoble est attribué aux extrémistes séparatistes qui sévissent dans cette localité depuis plus de deux ans. Le Préfet du Lebialem, Etta Mbokaya Ashu avait été installé dans cette région le 6 avril 2018.

Autre lieu, autre cas tout à fait différent! Très tard dans la soirée du 13 janvier, l’on apprend que le Préfet du département des Hauts-Plateaux, à Baham dans la Région de l’Ouest, Félix Bilonougou est lui aussi mort. Sauf que dans son cas, les circonstances sont jugées peu confortables.

En effet, cette autorité, originaire de la Région de l’EST, dans le département de la Boumba et Ngoko aurait été frappée d’un malaise, alors qu’il était dans une chambre d’hôtel avec une jeune fille, à Banjoun où son corps serait actuellement la morgue.

Cette vague de décès est venue quelques heures seulement après l’annonce de la mort du conseiller aux Affaires Juridiques du Chef de l’Etat Paul BIYA, Foumane Akame, à Genève en Suisse.


© Actu-Plus.cm, Franck Olivier BIYA


 

Facebook Comments