Communauté Bafoussam: Un mini-festival Nyang-Nyang est annoncé à Bertoua

Par Bossis Ebo’o

0
154

Selon Magloire Tamto, président du comité technique d’organisation du 03 au 24 février 2019, la culture Bafoussam sera mise en scène à l’Est.

Selon le billet d’invitation offert par la communauté Bafoussam à Bertoua qui convie votre journal à prendre part au rendez-vous culturel qu’il organise pour la première fois dans le soleil levant, précise le contexte de l’organisation d’un tel événement. À Bertoua, c’est le dimanche 03 février prochain, au stade Haman Saïd de Nkolbikon que la communauté Bafoussam de Bertoua ouvrira le rideau culturel de la 1er édition du Mini-festival Nyang-Nyang à l’Est. Notons ici que c’est depuis le 11 novembre dernier que le palais royal Bafoussam sous la présidence de Sa Majesté Tchitack Ngompe Pelé, roi de Bafoussam et 97e souverain de la dynastie du royaume fussep a instruit ses chefs de communauté d’organiser, chacun dans son territoire de compétence, un mini-festival Nyang-Nyang. L’objectif poursuivi par cette décision selon Me Suinfo Amadou Talla Tamto, chef de la communauté Bafoussam et représentant du roi Tchitack Ngombe Pelé à l’Est, est de permettre aux autres peuples camerounais vivants hors de Bafoussam, d’avoir une idée réelle du festival Nyang-Nyang.

Le festival Nyang-Nyang est rendu en cette année à sa 456ème édition. Le souci étant de partager, de susciter, de mobiliser, d’ouvrir le festival Nyang-Nyang à tout le peuple camerounais. Comme le témoigne ici Me Suinfo Tamto Amadou: « En effet, il s’agit du festival le plus long et le plus beau du monde. Il s’étale sur 04 mois ( de novembre à février). Cette année le kick off a été donné le 11 novembre 2018 et les rideaux seront tirés le 24 février prochain. Au-cours de cette période 13 danses majeures sont exécutés par les notables du royaume. Il s’agit entre autres de la danse: “ la Tah Koum qui est exécuté uniquement par l’adjoint au roi seul ( le 20 novembre 2018); le Ngne Pofo ( le 24 novembre 2018); le Memkoum ( le 06 octobre 2018); le Tsep ( le 14 décembre 2018); le Mehekieng ( le 22 décembre 2018); le Pack Me’edjououng ( danse guerrière le 30 décembre 2018); le Pack Nekeng le 07 janvier 2019; le Nkommegam, le 15 janvier 2019; le Ngnifo, le 23 janvier 2019; le Houben, le 31 janvier 2019; le Koussi, le 08 février 2019; le Kwentong, le 16 février 2019 et enfin le Koumdze pour la clôture le 24 février prochain.” Voilà les danses qui meublent ce grand festival Nyang-Nyang. C’est donc à juste titre qu’on a baptisé: “ le festival le plus beau et le plus long”.» Un grand patrimoine commun de l’humanité. A chacun de l’approprier.

Facebook Comments