Consommation des ménages: baisse des factures d’eau et d’électricité

0
155

Dès le mois de février 2019, ceux qui consomment moins seront exonérés de la TVA.

A partir du 01 février 2019, la taxe sur la valeur ajoutée (Tva) ne s’applique plus aux consommations des ménages comprises entre 0 et 220 Kwh pour l’électricité et 0 à 23m3 pour l’eau potable. Ainsi donc, les index lus sur les compteurs en février feront offices des consommations du premier mois de l’année 2019.

L’annonce officielle a été rendue publique dans une note de la compagnie nationale privée d’électricité, Eneo, du 09 janvier 2019. Dans celle-ci, on peut clairement lire que désormais seuls les ménages dont les consommations dépassent 220 Kwh payeront la Tva appliquée sur toute la consommatio.

Recommandations

Pour bénéficier de ces réductions du coût des consommations électriques, l’entreprise Eneo recommande aux usagers:
– un compteur pour un seul ménage. Ceci pour contenir la consommation dans la marge non taxée.
– contrôler la consommation électrique, elle-même, dans chaque ménage.

Le non-respect de ces quelques conseils, selon le concessionnaire, peut entraîner une hausse d’environ 4% du prix final à payer sur la facture de consommation.

Loi de finances 2019

L’exonération de la TVA sur les consommations d’électricité et d’eau des ménages camerounais est l’une des innovations fiscales contenues dans la loi de finances 2019. C’est dans l’article 128, alinéa 9 en page 15 de celle-ci qu’il est indiqué que, la tranche d’exonération à la TVA dans la grille des tarifs de ses services au Cameroun.

Avant 2019, l’exonération de la TVA ne concernait que les ménages dont les consommations étaient comprises entre 0 et 110 Kwh. Pour les consommations au-delà de 110 Kwh, pas de Tva appliquée sur les 110 Kwh et Tva appliquée sur les Kwh supplémentaires.

Concernant l’eau potable, c’est la même loi qui s’applique. Désormais les clients ayant utilisé entre 0 et 20m3 durant le mois seront exonérés de la Tva. Jusqu’ici, seuls les consommateurs de 0 à 10 m3 en bénéficiaient.


Crtv.cm, Jeanne Ngo Nlend


 

Facebook Comments