Crise anglophone: 30 morts ce week-end

0
37
Crise Anglophone: Le prefet de la Momo et son état-major en visite - Actu-plus.cm

C’est le bilan enregistré dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Les régions d’expression anglaise au Cameroun ont été une fois encore le théâtre d’affrontements entre forces de sécurité et sécessionnistes. 30 morts dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest, seulement pour le week-end dernier. Deux séparatistes ont trouvé la mort vendredi dernier à Ekona dans la région du Sud-Ouest. A Sabongari dans le Nord-Ouest, 21 sécessionnistes sont tombés sous les balles des militaires. L’armée revenait d’une opération dans le département à Nkambe dans le Donga Mantung, lorsqu’elle a été prise dans une embuscade. Des échanges de tirs ont abouti à ce bilan du côté du groupe séparatiste.

L’armée confirme par ailleurs le démantèlement d’un camp de séparatistes à Alabukam et à Mankon, à la périphérie de Bamenda samedi dernier. Dans la volée sept séparatistes ont été tués. Environ 10 uniformes du Bataillon d’intervention rapide (BIR), une moto et plusieurs armes de différents calibres ont été saisies. Cette descente a eu pour corollaire le blocage de la route Bamenda-Mbenwi, dimanche 13 janvier.


© Journal du Cameroun


Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.