Inde: une femme accusée de sorcellerie tuée avec ses quatre enfants

Un crime qui n’est pas isolé : les assassinats de prétendues sorcières sont en augmentation dans cette partie du pays.

0
231
Scène de la vie quotidienne sur un marché d'un village de l'Etat d'Orissa, en Inde (photo d'illustration).
TCL TV

En Inde, une femme et ses quatre enfants ont été assassinés dans un village de l’est du pays. La mère était accusée par d’autres villageois d’être une sorcière. Un crime qui n’est pas isolé : les assassinats de prétendues sorcières sont en augmentation dans cette partie du pays.

Dans un village tribal de l’Etat de l’Orissa, à l’est de l’Inde, il y a quelques jours, une famille perd sa fille d’une maladie. Un médecin traditionnel du village leur dit que c’est à cause d’une femme, prétendument sorcière, qui lui aurait jeté un sort. Il n’en faut pas plus pour que la famille endeuillée assassine cette femme et ses quatre enfants en bas âge.

Ce genre de crimes est courant en Orissa. A tel point que le gouvernement régional a adopté en 2013 une loi spécifique contre la chasse aux sorcières. Mais cela n’a pas freiné ces actes, au contraire : 99 personnes ont été tuées dans cette persécution en 2017, contre 83 l’année précédente.

Le principal facteur responsable est le manque d’accès à des soins de qualité dans ces zones reculées, ce qui laisse les villageois à la merci des médecins traditionnels les moins scrupuleux. Certains utilisent ainsi les superstitions des habitants pour se venger ou pour récupérer les terrains de femmes veuves.

Facebook Comments