Jean de Dieu Momo récupère l’ancien poste ministériel de son « ennemi » Maurice Kamto

0
26

Farouchement opposé à Maurice Kamto lors de la présidentielle 2018, le président du PADDEC est récompensé avec le poste qu’a côtoyé l’un de ses meilleurs ennemis entre 2004 et 2011.

A la faveur d’un décret signé le 04 janvier 2019, l’avocat international Jean de Dieu Momo a été nommé ministre délégué auprès du ministre de la Justice et Garde des Sceaux, succédant à Jean Pierre Fogui.

L’opposant avait soutenu avec un grand engagement, la candidature de Paul Biya à la présidentielle du 07 octobre 2018 déconstruisant avec grande force celles des adversaires de son nouveau patron, notamment celle de Maurice Kamto qui était très souvent dans son viseur.

 « Au delà de la punition individuelle que les tribunaux vont lui infliger, ceci est l’annonce du génocide. Moi je suis avocat international, j’ai travaillé pour le génocide rwandais, ça commence comme ça, par des discutions posts électorales, vous avez vu ce qui s’est passé en cote d’Ivoire? des milliers de morts. C’est ça que Maurice Kamto cherche, il cherche à marché sur les cadavres pour accéder à la présidence de la république, c’est un crime. Il faut expliquer au Bamileké qu’on est entrain de les entraîner dans le mauvais chemin, dans le chemin de la perdition, du génocide et de la mort. Ils avaient fait ça en 1960 et l’Ouest a payé la lourde tribu », lançait Jean De Dieu Momo à Maurice Kamto au micro de radio Balafon au lendemain de l’annonce des résultats de la présidentielle revendiquée par le président du MRC.

Avocat pour avocat, ennemi pour ennemi, Jean de Dieu Momo ira lui aussi goûter à ce post qu’a lâché Maurice Kamto en 2011 avant de créer son parti politique.


© Lebledparle.com, Marchelo TIENTCHEU


Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.