Nécrologie : Jean Fouman Akame n’est plus

0
39

Il s’est éteint ce dimanche 13 janvier 2019 à Genève.

Une attaque cardiaque et le patriarche s’est éteint. Jean Fouman Akame, membre du Conseil constitutionnel, aurait été évacué ce même dimanche par avion médicalisé. Le déplacement ne lui sera pas bénéfique parce que le défunt rendra l’âme une fois admis dans la formation sanitaire en Suisse.

Biographie

Le Magistrat voit le jour le 31 août 1937 à Ndonkol. Ses études universitaires seront sanctionnées par une Licence en Droit public et un diolimd de l’ENAM.

Par la suite, il intègre, le 03 août 1966, la Magistrature et est nommé Vice-président de la Cour d’Appel de Dschang (1969 – 1970), puis Conseiller et Président de la Chambre Administrative de la Cour Fédérale de Justice (1970 – 1971). Il sera tour à tour président de la Cour d’Appel de Garoua (août 1971 – mars 1973) et Président de la Cour d’Appel de Yaoundé (mars 1973 – janvier 1974). Du 09 janvier 1974 au 17 juillet 1980, il occupe les fonctions de Secrétaire général du Ministère de la Justice ; et du 17 juillet 1980 au 18 juin 1983 il est Chancelier de l’Université de Yaoundé.

Le 18 juin 1983 et ce jusqu’au 7 juillet 1984, il occupe le poste de Ministre de l’Administration Territoriale. Depuis le 22 novembre 1986, il est Conseiller Technique à la Présidence de la République sur les questions juridiques. Sa dernière nomminnomi remonte au  7 février 2018. Date à laquelle il a ete nommé membre du Conseil constitutionnel du Cameroun.


© crtv.cm, Danielle Mouadoume


Facebook Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.