Assises générales de la Commune: les attentes des maires

Ils espèrent un réel transfert de ressources et une véritable autonomie...

0
236

Au-delà des discours, les magistrats municipaux espèrent un réel transfert de ressources et une véritable autonomie dans la gestion financière de leur commune.


Hyacinthe Mba Mbo, Maire d’Ambam, Région du Sud


Hyacinthe Mba Mbo, Maire d’Ambam, Région du Sud

Nous militons pour le renforcement de l’autonomie des collectivités territoriales décentralisées. Autonomie financière et autonomie administrative. Beaucoup de communes ont encore des difficultés à mobiliser des ressources à cause d’un personnel non qualifié. Nous voulons que l’Etat consacre 10% du budget au profit de la décentralisation. Soit 20 milliards de Fcfa à chaque commune. De plus en plus, nous sommes confrontés au problème de sécurité, il faut revoir la question de police municipale. Puis, il faut voir la question de mise en place d’une fonction publique locale.

Yama Gilbert, Maire de Mogodé, région de l’Extrême-Nord


Yama Gilbert, Maire de Mogodé, région de l’Extrême-Nord

La décentralisation est un outil de développement. Donc, nous voulons qu’il ait un véritable transfert de compétences et de ressources. Nous prévoyons l’amélioration de l’existant. Par exemple, les centres de santé. Avec beaucoup plus de ressources, nous ferons mieux. C’est-à-dire, l’entretien routier, l’accès à l’eau potable, à l’éducation et à la santé.

Hamidou Laimani, Maire de Garoua 3, région du Nord


Hamidou Laimani, Maire de Garoua 3,

Que la décentralisation soit effective en termes de transfert de compétences. Ensuite, que le gouvernement puisse accompagner sur le plan technique les communes. Il faut aussi le transfert des hommes. Que les mairies soient davantage renforcées sur le plan financier. Car, c’est les communes qui résolvent les difficultés des populations à la base. Nous parlons d’un transfert intégral de ressources.

Propos recueillis par @Dieudonné Zra

Facebook Comments