Cameroun – Kiosque: Voici quelques titres de ce lundi 18 février 2019

Cameroon-tribune, Le Jour, Essingan, L'Essentiel du Cameroun, Jeune Afrique, Défis Actuels, The Guardian Post, InfoMatin, La Voix du Centre, Le Financier d'Afrique, Le Jour, Le Miroir, Le Pélican, Le Popoli, Le Soir, Le Quotidien de l'Economie, L'Indépendant, L'Oeil du Sahel, Mutations, Repères, The Median, The Sun, en kiosque ce lundi 18 février 2019.

0
192
Retrouvez tous les matins sur votre site d’Informations Actu-Plus.cm, les titres du jour

Question: « Qui dirige vraiment le Cameroun? » « Madame Chantal BIYA », répond Jeune Afrique. L’Hebdomadaire panafricain affirme qu’à l’ombre de son époux, la première dame Chantal BIYA développe avec méthode des réseaux d’influence et se positionne comme la plaque tournante entre autres des Nominations, des disgrâces, promotions et limogeages, des hommes chargés de gérer les affaires courantes de la République. Une analyse perçue par Essingan comme un complot des hommes de l’ombre contre le couple présidentiel. « Qui arme Jeune Afrique contre Paul et Chantal BIYA? », s’interroge le journal. Non loin de là, L’Essentiel du Cameroun qui parle d’une Cabale Médiatique titre et se demande à son tour: « Qui en veut à Chantal BIYA? » A en croire le journal, « la pernicieuse et dangereuse idée » selon laquelle la première dame camerounaise aurait pesé de son poids dans la formation du dernier gouvernement et sur la plupart des nominations de la haute administration vient d’être endossée par Jeune Afrique. Dans son dossier, le journal d’Antoine Wongo Ahanda veut connaitre les auteurs et les mobiles de « cet acharnement » contre la première dame.

Affaire Kamto et Co-accusés, « Place à l’investigation judiciaire », titre Cameroon-Tribune. Le journal écrit qu’au terme de l’enquête que mènera le juge d’instruction, les personnes dont les charges seront suffisantes vont être renvoyées devant le tribunal Militaire. 151 justiciables selon le quotidien bilingue gouvernemental , sont concernés, dont 25 poursuivis libres. Mais selon Défis Actuels, les autorités sont dans un dilemme: Libérer le Président du MRC et l’encourager ainsi dans la surenchère, ou le condamner et en faire un martyr, au risque de créer une nouvelle crise. « Affaire Maurice Kamto: L’Embarras du Gouvernement », titre le bi-hebdomadaire. Entre-temps, la pression de Paris monte à Yaoundé. « Macron mounts pressure on BIYA over anglophone Crisis, Kamto’s detention », titre The Guardian Post. Des sujets aussi divers que les organes de presse…

La suite ci-dessous en images…

Retrouvez tous les matins sur votre site d’Informations Actu-Plus.cm, les titres du jour


Facebook Comments