Cameroun-Kiosque: Voici quelques unes de ce mercredi 27 février 2019

0
134
Retrouvez tous les matins sur votre site d’Informations Actu-Plus.cm, les titres du jour

Bonjour à tous! Ce mercredi 27 février, que de titres qui se bousculent dans les kiosques camerounais. « La question du travail décent », « l’activité dans les partis politiques ainsi qu’au sein des différents départements ministériel », « La question de l’Ordre public » avec « l’Affaire Maurice Kamto », ce sont là, quelques thématiques traitées par la presse camerounaises ce jour. Et nous en ici un bref aperçu.

Prêts?…Go!

Travail décent, « Accord parfait avec l’OIT », affiche Cameroon-Tribune à sa grande une. Le journal de Marie Claire Nnana écrit qu’en ouvrant hier, au nom du Chef de l’Etat, la célébration au Cameroun de la centenaire de cet organisme spécialisé du Système des Nations Unies, Le Premier Ministre, Joseph Dion Ngute a rappelé l’engagement de continuer à promouvoir le respect des droits fondamentaux du travail. Son discordant toutefois avec Le Quotidien de l’Economie qui, après Evaluation parle de « Leurre du Travail décent au Cameroun ». Le journal fait savoir que les syndicalistes dénoncent l’obsolescence du code du travail de 1992 et le défaut de véritable dialogue et de la protection sociale.

Restant dans le secteur du travail, Le Quotidien se penche sur le Transport routier de marchandises et titre: « Le BGFT, véritable levier de lutte contre les faux transit… » L’Epervier quant à lui, s’en va voir au Ministère des Transport et croit, « Ngallè Bibehe, dans le feu de l’action ». Le patron des transports au Cameroun fait savoir le journal, marque les esprits, à travers son déploiement sur le terrain dans le but de remédier aux problèmes qui minent les différents secteurs de son département ministériel.

Développement Urbain, « Madame le Ministre! », c’est le titre qu’affiche Le Patrimoine, ce jour. Arrivée au Ministère de l’Habitat et du Développement Urbain à la faveur du récent réaménagement du Gouvernement, l’ancien Maire de Bangangté bouscule les habitudes et instaure une nouvelle dynamique dans sa sphère de commandement. Pour autant, Le Point Hebdo croit « Celestine Ketcha Courtès En difficulté« . Le journal écrit que, Madame la Ministre qui fortement appréciée par les populations camerounaises depuis sa nomination est désormais la cible des amoureux de l’inertie et de l’immobilisme institutionnel qui a été régie au Cameroun. Info Matin parle justement de l’Inertie au Sommet avec un doigt accusateur pointé sur le Secrétaire Général du Comité central du RDPC qui, selon le journal, est plus que jamais aux abonnés absents, à la veille des rendez-vous électoraux capitaux pour le parti au pouvoir. « Jean Nkueté décrète l’état de sommeil au RDPC », titre le journal. De l’Inertie toujours, cette fois à la une de Expression économique, « Le Minfof, Minesec, Mindcaf, Minsanté, Minas…plombent l’exécution du PIB » titre et dénoncent le journal qui écrit que d’après le Comité National de suivi l’exécution physico-financière de l’investissement public (CSE), huit structures de l’Etat affichent un taux de réalisation plus ou moins égal à 7%, au terme au terme de l’exercice 2018. Nous restons dans le registre financier avec Essingan qui s’abat ce matin sur le Ministère des Finances et affiche à sa grande une « 107 milliards détournés du compte CAN ».

Trouble à l’Ordre Public, « Michèle Ndoki aux arrêts », titre InfoMatin, qui apprend que la truculente défenseure de Maurice Kamto a été arrêtée hier matin, en compagnie d’un canadien, qu’on dit être son amant. Le Messager également en parle, mais sous forme interrogative: « Que cache l’arrestation de Michèle Ndoki? ». La vice-présidente du directoire des femmes du MRC écrit le journal, a été arrêtée hier les Forces de défense et de sécurité, puis déportée vers Yaoundé. Le Jour pour sa part titre sur « L’autre folle journée du MRC », c’est un reportage au Tribunal militaire de Yaoundé.

La suite ci-dessous en images…

Facebook Comments