Cameroun : le ministre de la Santé publique incendié sur la toile

0
398
Manaouda Malachie, le ministre de la Santé publique.

Certains reprochent à Manaouda Malachié de présider une cérémonie célébrant sa nomination au gouvernement, sans un mot pour l’incendie qui a consumé  l’hôpital de district de Kumba.

C’est un tweet qui met le feu aux poudres. Sur son compte Twitter, le ministre de la Santé publique annonce, le 11 février, qu’il préside « la finale du tournoi de foot organisé spontanément par des jeunes d’Obili pour remercier le Chef de l’État, en rapport avec [ma] nomination comme MINSANTE ».

Problème, moins de 24 h avant, dans la nuit du 10 au 11 février, l’hôpital de district de Kumba (région du Nord-Ouest) est incendié au cours d’une attaque. Le gouvernement attribue cette attaque aux séparatistes. Le bilan est de quatre morts, dont deux sur leurs lits d’hôpital. Et de sept voitures appartenant au personnel médical parties en fumée.

Sur la toile, ce sont des commentaires incendiaires sous le tweet du ministre de la Santé publique. Il est reproché au « docteur » Manaouda Malachié d’inaugurer les chrysanthèmes pendant qu’une structure et du personnel relevant de son département ministériel viennent de subir un drame.


Réaction d’un internaute
Réaction d’un internaute

« Êtes-vous au courant de l’incendie de l’hôpital de Kumba ? » questionne un internaute ; qui espère « au moins » que le ministre trouvera le courage de se rendre sur les lieux réconforter ses collaborateurs.

« L’hôpital de Kumba a été incendié hier et aucune communication de votre part, si ce n’est d’un tournoi de foot… Pathétique », écrit dépité un autre internaute.

« Remercier le chef de l’état ? Il s’en fout de votre remerciement ! C’est quoi cette culture d’adulation ? Un hôpital à Kumba qui vient d’être brûlé. Où est votre effort pour aider la population ou votre indignation qui pourra pousser à ouvrir une enquête et apporter de l’aide ? » fulmine un autre.

Réaction d’un internaute
Indignation des internautes

Manaouda Malachié a été nommé ministre de la Santé publique au terme du réaménagement ministériel du 4 janvier dernier. Cet administrateur civil a été secrétaire général de plusieurs ministères, donc celui de l’Eau et de l’Énergie ; du Commerce ; ou encore des Arts et de la Culture.

Facebook Comments