Cameroun: Un gendarme condamné pour consommation de stupéfiants

0
122

Détenu à la prison centrale de Yaoundé-Kondengui depuis le mois de juin 2017, M. Bindjeme a été jugé et condamné à 18 mois de prison ferme devant le Tribunal militaire de Yaoundé pour des faits de violation de consignes, désertion à l’intérieur en temps de paix et défaut de carte nationale d’identité, le 28 janvier 2019. Il devra également payer une amende de 70 mille francs au trésor public. Compte tenu du temps qu’il a déjà passé en prison, M. Bindjeme devra recouvrer sa liberté dans les prochains jours.

Lors de son témoignage, malgré ses hésitations, l’accusé a avoué les faits qui lui sont reprochés. Dans sa relation des faits, le magistrat du parquet, explique qu’au mois de juin 2017, le mis en cause est pris dans la nasse des éléments de la police judiciaire de la ville de Yaoundé qui avaient déjà été informés de sa désertion de son lieu de service et était sous mandat d’arrêt. Au moment de son interpellation, il a été trouvé en possession de 47 filons de cannabis et 91 comprimés de Tramadol (drogues). De plus, il n’avait sur lui, aucune pièce d’identité.

Au terme de son exposé, le commissaire du gouvernement a demandé au juge qui connaît de l’affaire, de prendre acte des aveux de M. Bindjeme et de lui accorder des circonstances atténuantes pour sa qualité de délinquant primaire mais de le déclarer coupable des infractions qui lui sont reprochées. camer.be. Le tribunal qui a suivi le parquet, a déclaré M. Bindjeme coupable de toutes les accusations portées contre lui, et l’a condamné à un an et demi d’emprisonnement ferme.

Facebook Comments