Chantal BIYA: « Ne nous laissons pas distraire par la Calomnie »

0
268
Chantal BIYA à la cérémonie de remise de Cadeaux de noël à 3000 enfants défavorisés de la Fondation Chantal BIYA, le 24 décembre 2018

« Calomnie », « méchanceté » et « mensonge », l’épouse du Chef de l’Etat du Cameroun accuse et répond à ses détracteurs!

« Le chien aboie, la caravane passe! » Alors que la publication fracassante du journal panafricain Jeune Afrique à l’endroit de Madame Chantal BIYA continue de faire de remous au sein de l’opinions nationale et même internationales, la première dame camerounaise balaie du revers de la main les allégations du journal de François Soudan.

Selon l’épouse du Chef de l’Etat, dans une réaction faite sur son compte twitter, toutes les déclarations de l’hebdomadaire panafricain relèvent de la calomnie, et viseraient d’ailleurs à la détourner de son action humanitaire. Chantal BIYA profite de cette occasion pour pour lancer un appel à l’éveil et d’encouragement à l »endroit de tous ceux l’accompagnent des ses œuvres sociales et actions humanitaires.

« A tous ceux qui m’accompagnent dans mon action humanitaire, restons motivés et engagés. Ne nous laissons pas distraire par la calomnie, le mensonge et la méchanceté. Je vous remercie tous »,

A écrit Madame Chantal BIYA sur son compte twitter

A LIRE AUSSI

Depuis le début de la semaine, l’affaire « Jeune Afrique – Chantal BIYA » alimente les débats dans les chaumières et même dans la presse. Une certaine Presse locale proche du pouvoir prend la défense de la première dame et considère que le journal de François Soudan est à la manœuvre de certaine puissances occidentales désireuses de reverser le régime de Yaoundé. Cependant, certains analystes reconnaissent quelques vérités dans l’affaire.

OLBIF

Facebook Comments