Crise anglophone : Un capitaine de l’armée camerounaise abattu par sécessionnistes

0
286
TCL TV

« J’ai le regret de vous annoncer le décès de mon Frère, Ami et Promotionnaire de stage le Capitaine DJONWE WAYANG en mission commandée du bataillon d’intervention rapide du Cameroun. RIP l’homme fort », a annoncé (hier, ndlr) sur sa page facebook, le colonel Didier Badjeck, chef division communication au ministère de la défense.

Selon les premières informations, cet officier supérieur de l’armée camerounaise est tombé dans la matinée ce 17 février, après avoir reçu une balle des terroristes de l’Ambazonie, c’etait dans une zone de combat dans région du Sud-Ouest.

Dans les deux régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-ouest, une crise socio-politique sans précédent s’est installée fin 2016. Elle s’est transformée fin 2017 en conflit armé, faisant des centaines de morts, Les organisations internationales dénombrent près de 500.000 déplacés internes. Selon le Haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), la crise a déjà fait plus de 20.000 réfugiés camerounais au Nigéria.

Facebook Comments