Affaire Maurice Kamto: Le Gouvernement Camerounais répond à l’Union Européenne

0
252

Le pays du Président Paul BIYA vient de répondre à l’Union Européenne. Le 05 mars dernier, la Haute Représentante de l’UE, Frederica Mogherini a publié une déclaration intitulée « Détérioration de la situation politique et sécuritaire au Cameroun ».

Dans cette déclaration, la Haute représentante de l’institution européenne affirme que « l’arrestation et la détention de plusieurs dirigeants d’un parti d’opposition, dont son leader Maurice Kamto, ainsi que l’ouverture des procédures disproportionnées à leur encontre devant la justice militaire, accroissent le malaise politique au Cameroun. L’Etat de Droit requérant une justice équitable et la libération des détenus à l’encontre desquels des preuves probantes ne peuvent présentées ».

Face à ces allégations, dans un communiqué signé ce 11 mars, par René Emmanuel Sadi, Ministre de la Communication, Porte-Parole du Gouvernement, Yaoundé rappelle que « les arrestations et détentions de certains militants du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), sont strictement conformes aux lois et règlement du Cameroun, ainsi qu’aux conventions internationales ratifiées par le Cameroun ». « Si ces affirmations de la Haute Représentante de l’Union Européenne témoignent tant soit peu de l’intérêt que portent nos partenaires de l’Union Européenne au Cameroun, ce dont le gouvernement se félicité, il n’en demeure pas moins qu’elles résistent peu à l’analyse, à la réalité et à la véracité des faits », fait savoir le Porte-Parole du Gouvernement camerounais.

Dans ce communiqué, d’autres sujets sont également abordés, notamment la Crise sociopolitique aux Nord-Ouest et Sud-Ouest et la question du tribalisme au Cameroun.

Facebook Comments