Barrage de Memve’ele: 211 MW de plus pour éclairer le Cameroun

0
148
TCL TV

Construit depuis juin 2012 sous l’impulsion du chef de l’État camerounais Paul Biya, le barrage hydroélectrique de Memve’ele est dotée d’une capacité de 211 MW pour un coût de 420 milliards Fcfa.

Situé à Nyabizan sur le fleuve Ntem à 175 km de la ville d’Ebolowa, région du Sud, et à 300 km de Yaoundé, le barrage de Memve’ele permettra la production de 200 MW supplémentaires en période de pointe. Précisément entre 18h et 22h, et contribuera ainsi à pallier le déficit énergétique qui n’épargne aucune des dix régions du Cameroun.

Ouvrage impressionnant

Majestueux en plein cœur de la forêt, l’ouvrage se fait remarquer par ses caractéristiques impressionnantes. Sa digue principale, sa digue secondaire, son canal d’amenée  et une usine de production d’électricité. À l’observation, il s’agit de l’une des plus importantes centrales hydroélectriques du pays. Par ailleurs, le barrage de Memve’ele figure sur la liste des grands projets structurants du Cameroun.

Baisse du coût de l’électricité

La mise en service totale de ce barrage répond à la demande croissante des industries. Mais également des ménages, tout en maintenant le prix de l’électricité à un niveau beaucoup plus bas pour faciliter l’accès à toutes les couche sociales. Aussi les populations environnantes se réjouissent-elles du développement socio-économique de la localité. Grâce aux emplois générés et à travers le bitumage du tronçon Meyo-centre – Ma’an – Nyabizan qui sert de voie d’accès au barrage de Memve’ele.

Retombées économiques

L’ouvrage permettra l’exportation des produits agricoles vers les centres de consommation. Avec cet ouvrage, le Cameroun ambitionne de devenir un exportateur d’électricité. Selon certains ingénieurs chinois, le barrage de Memve’ele peut rapporter 100 millions de dollars. Soit plus de 55 milliards de Fcfa chaque année, une fois entré en production. Ce sera en 2020 d’après les prévisions. On y est presque.

Facebook Comments