Audience: Paul Biya expose la situation du Cameroun à son hôte

0
218
TCL TV

Le chef de l’Etat et le haut-commissaire des Nations unies aux Droits de l’homme, Michelle Bachelet se sont entretenu sur le climat sociopolitique du pays

Arrivée au Cameroun le 1er mai dernier dans le cadre d’une visite officielle à l’invitation du président de la République, Paul Biya, le haut-commissaire des Nations unies aux Droits de l’homme, Mme Michelle Bachelet s’est entretenue, le vendredi 03 mai 2019, avec le chef de l’Etat au Palais de l’Unité. Un entretien qualifié de cordial et très fructueux par l’ancienne présidente du Chili, à l’occasion d’une déclaration à la presse. Mme Bachelet a indiqué que cet entretien a porté sur les défis auxquels fait face le Cameroun au plan de la sécurité, du développement et des droits de l’homme. Elle a exprimé la disponibilité de l’Organisation des nations unies (Onu) et de la Commission qu’elle dirige à accompagner notre pays dans la recherche des solutions à ces défis.

Michelle Bachelet a été élevée par le président de la République à la dignité de Grand officier de l’ordre de la valeur. Le haut-commissaire de l’Onu aux Droits de l’homme a réaffirmé son engagement pour la stabilité sociopolitique. Michelle Bachelet a également partagé avec le président Paul Biya, son expérience en matière de gestion des tensions et conflits armés. Pour ce qui concerne le Cameroun, le chef de l’État cherche activement les solutions à la crise sociopolitique dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest. Mais aussi, des prises d’otages avec demande de rançons dans l’Adamaoua et les attaques sporadiques de Boko Haram dans l’Extrême-Nord du pays.

Convergence

A ces sujets, la diplomate confie «avoir eu de très bonnes conversations avec le chef de l’État Paul Biya ». Ce qui dénote sans doute la convergence de vues entre Yaoundé et l’Onu. Au terme des échanges de près d’une heure, Michelle Bachelet a été faite, Grand officier de la valeur. Avant le tête-à-tête avec le chef de l’État, Paul Biya, Michelle Bachelet a été reçue tour à tour en audience par le premier vice-président du Sénat, Aboubakary Abdoulaye et le président de l’Assemblée nationale, Cavaye Yeguié Djibril. Au menu des discussions, la contribution soutenue du Parlement pour apaiser le climat social au Cameroun. En effet, la diplomate a exhorté les parlementaires proches du peuple, à s’impliquer davantage. De manière concrète au travers des descentes significatives sur le terrain.

La visite officielle de Michelle Bachelet s’est achevée le samedi 04 mai 2019, avec au programme, des échanges avec les autorités religieuses et certains leaders de la société civile. La haute commissaire des Nations unies aux Droits de l’homme, Michelle Bachelet a par ailleurs été reçue en audience le 02 mai par le ministre de la l’Administration territoriale, Paul Atanga Nji. Accueillie à l’aéroport de Yaoundé Nsimalen par le Premier ministre, Joseph Dion Ngute, Michelle Bachelet a désormais une peinture globalement complète de la situation sociopolitique du Cameroun où Kah Walla lui a notamment dit que sept régions sur dix sont en crise sécuritaire. Une vérité dont chacun peut juger de la véracité. La diplomate onusienne est arrivée au Cameroun pour contribuer à trouver une solution à la crise dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest. Une réunion du Conseil de sécurité était dans ce cadre envisagée dans les prochains jours. Elle devra encore attendre.

Facebook Comments