Cameroun: Paul Atanga Nji dans les régions anglophones après le 20 mai

0
88

Au cours de cette descente, le ministre de l’Administration territoriale procèdera à l’installation des équipes locales qui vont devoir assurer le contrôle des dons acheminés aux populations et déplacés anglophones.

La descente d’Atanga Nji précisément dans les villes de Bamenda et de Buea, a été annoncée lors de la réunion d’évaluation portant sur la gestion de l’aide humanitaire d’urgence destinée aux régions anglophones. Cette réunion s’est tenue à Yaoundé, vendredi dernier à l’instar des partenaires du Cameroun comme le Système des Nations unies au Cameroun représentée par sa coordonnatrice Allegra Maria Del Pilar Baiocchi.

Cette descente est due au fait que des dérapages ont été observés dans la distribution des dons sur le terrain. Les autorités administratives locales ont indiqué qu’il y a un écart entre la quantité annoncée et celle qui se retrouve à être distribuée aux populations. «La neutralité qui est de règle dans le Système des Nations unies doit être respectée. La transparence aussi. Mais cette transparence ne peut être garantie que par la traçabilité. J’insiste sur la traçabilité. Si nous sommes très loin des théâtres des opérations, il faut cependant surveiller pour éviter des dérapages. Ces comités permettront de veiller aux mécanismes de contrôle des opérations afin de s’assurer qu’elles parviendront à leurs bénéficiaires», a déclaré Atanga Nji. Il a décidé de la mise sur pied des comités dont le rôle sera de veiller à la bonne distribution des dons.

Facebook Comments