ÉCHÉANCES ÉLECTORALES 2019: Clash entre Cabral Libii et Nkou Mvondo

0
189

Le lieu de dépôt des dossiers de candidature aux élections législatives et municipales oppose les deux hommes politiques.

Rien ne va plus entre Cabral Libii, le leader du Mouvement 11 millions de citoyens et Prosper Nkou Mvondo, le président du parti Union nationale pour l’intégration vers la solidarité (Univers). Pourtant, les deux avaient signé un contrat qui les lie jusqu’aux élections législatives et municipales prévues, si rien ne change, au courant de cette année 2019. Le 08 mai 2019 en effet, le président du parti Univers, Prosper Nkou Mvondo, qui avait soutenu la candidature de Cabral Libii à la présidentielle du 07 octobre 2018, a rendu public un message à travers lequel il porte à la connaissance des adhérents du Mouvement 11 millions de citoyens désireux de se porter candidats aux prochains scrutins, de déposer leurs dossiers et listes de candidature auprès de lui-même.

Le leader de la formation politique Univers envisage de présenter ses candidats dans les trois régions du septentrion, l’Adamaoua, l’Extrême-nord et le Nord. Pour ceux des régions du Centre, de l’Est, du Nordouest, du Sud, et du Sudouest, ils devraient le faire auprès d’Émile Bindzi et d’Achille Nsoe. Armand Noutack leur est indiqué pour l’Ouest. Dans ce message, Nkou Mvondo précise que «la date limite de dépôt des dossiers de candidature est fixée au mercredi 15 mai 2019 à 14h». Rappelant que la convention du 11 décembre 2018 qui lie le parti Univers et le Mouvement 11 millions de citoyens, est toujours en vigueur.

Cabral Libii, troisième à la dernière présidentielle, est monté au créneau pour démonter cette volonté du parti Univers de faire croire aux disciples de son mouvement, désireux d’être candidats aux élections législatives et municipales, que celui-ci n’est pas habilité à les investir en tant que «association apolitique», mais qu’ils doivent l’être par le parti Univers. «Chers concitoyens, ne vous enlisez pas dans la confusion ambiante. Le parti politique Les citoyens est en légalisation. Nous attendons», soutient Cabral Libii.

Dans sa réplique, il appelle les membres du Mouvement 11 millions de citoyens à continuer d’œuvrer «sans relâche aux inscriptions massives sur les listes électorales». Précisant à ses adhérents et sympathisants, qui souhaitent se lancer en politique comme candidats, que seuls les coordonnateurs communaux et départementaux de son mouvement sont compétents pour recevoir les intentions de candidature, contre décharge.

Facebook Comments