RCA : Le Premier ministre promet la création d’un fond d’indemnisation des victimes

0
220
Le Premier Ministre, Firmin Ngrébada - RCA
TCL TV

A l’occasion de la 4 édition de la journée nationale des victimes de la crise centrafricaine samedi 11 mai 2019, le chef du Gouvernement Firmin Ngrébada a rappelé la mise en place de la Commission Vérité Justice Réparation et Réconciliation (CVJRR) et la création d’un fond d’indemnisation des victimes pour une paix durable et une véritable réconciliation en Centrafrique. « Dans le cadre de l’accord politique pour la paix et la réconciliation du 6 février, il est prévu la mise en place d’une commission Vérité, Justice, Réparation et Réconciliation », a indiqué le chef du Gouvernement.

A l’occasion de cette célébration, les victimes ont souhaité la mise en place dans un bref délai d’un fond d’indemnisation des victimes. Une préoccupation prise en compte par les autorités de Bangui. « Le Président de la République et le Gouvernement sont en train de travailler pour que le droit des victimes soient préservés. Dans le cadre des activités de cette CVJRR, toute la lumière sera faite sur la tragédie nationale que nous avons vécue, de même que nous mettrons en place un fonds d’indemnisation des victimes », a rassuré Firmin Ngrébada.

En présence des associations des victimes de Centrafrique et des partenaires au développement, le Premier ministre Firmin Ngrébada, a déposé des gerbes de fleurs sur le monument des Martyrs. « C’est un devoir de mémoire que nous sommes venus assurer à l’endroit des victimes mais également à l’endroit de ceux qui ont la chance de survivre et qui vivent encore des moments très difficiles « , a fait savoir le Premier ministre Ngrébada . Le président de l’association des victimes unies de Centrafrique, Etienne Oumba , a exhorté les autorités de Bangui à songer aux causes des victimes.

« La célébration d’aujourd’hui est bien pour nous les victimes. Ce que nous attendons c’est la justice et la réparation. Il faut que le gouvernement pense à nous aider pour que les victimes soient satisfaites dans le processus de paix « , a-t-il estimé. La date du 11 mai décidée par le Forum de Bangui en 2015 est restée gravée dans l’histoire centrafricaine. Pour 2019, cette
journée est commémorée autour du thème « Non à l’impunité. Oui à la réparation pour les victimes des crises militaro politique en Centrafrique ».

Ibrahim Z brandao à Bangui

Facebook Comments