Luc Magloire Mbarga Atangana: «Malgré la situation de la Sonara, il n’y a pas de risque de pénurie de gaz »

0
200
Luc Magloire Mbarga Atangana
Luc Magloire Mbarga Atangana,le ministre camerounais du Commerce
TCL TV

Le ministre du commerce s’exprimait ainsi au cours d’une réunion de crise tenue à Yaoundé.

Depuis l’incendie dont a été victime une partie de la Sonara dans la nuit du 31 mai au 1er juin 2019, le gouvernement met sa machine en branle pour que l’effet de cette perturbation n’affecte pas les populations. .Le ministre du commerce multiplie des sorties pour rassurer sur la stabilité des prix et la disponibilité des produits sur le marché. La dernière en date, c’est celle du 11 juin dernier dans la salle de conférence de son département ministériel. L’objectif selon le gouvernement, est d’anticiper sur toutes éventualités de rupture ou d’inflation sur le marché intérieur des hydrocarbures. Au terme de plusieurs réunions avec les responsables de la Caisse de stabilisation des prix des Hydrocarbures (Csph) et les marketeurs , Luc Magloire Mbarga Atangana a estimé que les quantités actuellement stockées et les approvisionnements de chaque marketeur pour ce qui est du gaz domestique ,sont rassurants. « Malgré la situation de la Sonara, il n’y a pas de risque de pénurie de gaz » , a martelé le ministre du Commerce qui rassure que la vente du gaz domestique va continuer à se poursuivre sansinconvénients. Une déclaration qui conforte la position des opérateurs du secteur. Par ailleurs , le Mincommerce a indiqué que les contrôleurs poursuivront leur travail sur le terrain , afin de traquer ceux qui ne vont pas respecter les instructions .

Toujours en marge de cette rencontre , le directeur général de la Csph a rassuré les consommateurs que tout sera mis en œuvre pour que les gaz soit en abondance sur le marché . Pour sa part , le Chef de Brigade de contrôle précise qu’au terme des dernières descentes sur le terrain , les prix ont été respectés et que les cargaisons scellées pour fraude ont été descellés pour éviter les manquements dans les quartiers .

Selon les responsables des sociétés Tradex, Total, Bocom, et Green Oil … qui prenaient part aux échanges, les capacités de stockage actuelles et les commandes en cours de livraison permettent de rassurer l’opinion publique quant à la disponibilité permanente du gaz sur le marché, aux prix homologués par le gouvernement. En conclusion , le Mincommerce a invité le Directeur du marché d’approvisionnement à fournir à la CSPH les ressources nécessaires pour éviter les incidents.

Facebook Comments