Politique: Le Paddec laboure ses sillons dans la Lekié

0
163
Le coordonnateur départemental (extrême droite en costume) et les militants lors du 20 mai dernier à Monatélé.
TCL TV

Le parti des Patriotes démocrates pour le développement du Cameroun entend participer aux décisions politiques avec une forte représentativité dans la Lékié, pour pérenniser sa mission de consolidation de la paix et de l’unité nationale.

«Le Paddec n’existait pas dans cette zone. C’est la première fois et cette effervescence ne s’est jamais produite à Monatele. Les délégations sont venues d’Ebebda, Lobo pour prendre au part au traditionnel défilé.» Révélation faite par Leonard Neme, coordonnateur départemental du parti dénommé, Patriotes démocrates pour le développement du Cameroun (Paddec). Ayant pour président national, Me Jean De Dieu Momo, homme politique, par ailleurs ministre délégué auprès de la justice. La participation des militants au traditionnel défilé, à l’occasion de la commémoration de la fête de l’Unité au Cameroun a permis à ce parti politique de prendre un envol dans la Lekie, région du Centre. Objectifs: «Asseoir le parti dans la Lekie. Pas de façon fictive mais en remportant soit les élections législatives, municipales. Ou en participant avec un grand nombre de conseillers dans les différents conseils. Le Paddec participera politiquement dans les décisions de la République avec une forte représentativité dans des communes, dans des régions et à l’Assemblée nationale voire au Senat », argumente le coordonnateur départemental.

Pour atteindre ses objectifs, le Paddec procède au quotidien à de nombreuses opérations sur le terrain. Comme module de ce calendrier politique défini, la sensibilisation des populations, l’inscription sur les listes électorales, l’appel au rejet de toutes formes d’exclusion. « Nous rencontrons les populations des différents villages. Nous allons vers les chefs traditionnels, les mototaxis, les buy-and-sellam pour leur expliquer le projet du Paddec. Il s’agit d’un projet d’intégration nationale où toutes les communautés doivent se reconnaître comme un seul peuple, une seule nation pour permettre à ce que le Cameroun soit un pays prospère. Nous rejetons toutes formes d’exclusion. Le Paddec s’installe dans cette zone pour construire sa mission de consolidation de la paix et de l’unité nationale », a-t-il énuméré. Un projet accueilli à bras ouverts par les populations qui rassure sur sa réussite totale.

A ce fils du terroir, plein d’ambitions, et au regard de sa cote politique, Me Jean De Dieu Momo n’a pas voilé ses ambitions. Une admiration qui lui a valu ce poste de coordonnateur départemental. Avant d’occuper ce dernier, ce titulaire d’une licence en Organisation et Gestion administrative entame sa carrière au sein du Front des démocrates camerounais (Fdc). En tant que membre fondateur, il a occupé le poste de secrétaire national chargé des questions administratives et de la société civile. « Les militants croient à ce projet. A l’allure où vont les choses, le Paddec a des lendemains meilleurs dans la Lekie », a-t-il chuté.

Facebook Comments