Cameroun: Super geste humanitaire du couple présidentiel aux déplacés internes du NOSO

0
230
TCL TV

En marge de la cérémonie de départ d’un convoi humanitaire de 100 camions transportant plus de 1000 tonnes de vivres, kits sanitaires et matériel de couchage, don spécial du couple présidentiel Paul et Chantal Biya aux déplacés du NOSO à l’occasion des fêtes de Noël et de Nouvel-an, qu’il a présidé samedi 28 décembre dernier, à l’esplanade de l’Hôtel de ville de Yaoundé, le Ministre de l’Administration Territoriale…

En présence du Gouverneur de la Région du Centre Naseri Paul Béa ; du Préfet du Mfoundi Jen Claude Tsila, des représentants des ministères impliqués et des partenaires humanitaires internationaux notamment Allegra Baiochi Cordonn, la cérémonie de départ d’un convoi humanitaire de 100 camions transportant plus de 1000 tonnes de vivres, kits sanitaires et matériel de couchage, don spécial du couple présidentiel Paul et Chantal Biya aux déplacés du NOSO à l’occasion des fêtes de Noël et de Nouvel-an, qu’il a présidé samedi 28 décembre dernier, à l’esplanade de l’Hôtel de ville de Yaoundé, a été particulièrement courue. « Ayant constaté que les déplacés internes avaient besoin d’une aide urgente, le Président de la République ; S.E Paul Biya a décidé de créer le Plan d’Assistance Humanitaire d’Urgence pour les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest ; lancé par le Premier Ministre le 21 juin 2018 », a précisé Paul Atanga Nji ; Ministre de l’Administration Territoriale(MINAT). Intervenant dans un contexte de diabolisation de l’action gouvernementale pour la résolution de la crise anglophone cet unième don du Président Biya a été pour la circonstance précédé d’un point de presse, véritable moment de recadrage, donné par le Minat. Tout en condamnant et balayant d’un revers de main les élucubrations véhiculées par une certaine opinion fantasmée par l’idée d’une intervention militaire internationale au Cameroun, sous les oripeaux du devoir ou droit d’ingérence humanitaire : « Certains politiques véreux, des ONG manipulées par des détracteurs du Gouvernement et certains de nos partenaires, animés de mauvaise foi laissent croire auprès des instances internationales que la situation dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest conduirait à une crise humanitaire au Cameroun» a expliqué Paul Atanga Nji au médias. C’était ainsi le lieu pour lui de mettre à nu les différents complots éventrés, malheureusement ourdis part des ‘’ONG agents doubles’’ contre le Cameroun.

A la vérité, le Cameroun a toujours su jouer sa bonne partition devant le flot de déplacés internes sinistrés par le terrorisme dans le NOSO : « le Cameroun a accueilli sur son sol plus d’un million de réfugiés en 30 ans, sous la conduite éclairée du Président de la République Paul Biya, démontrant par ces actes son hospitalité légendaire et son encadrement professionnel à l’endroit des réfugiés et ne serait point capable d’encadrer ses propres déplacés internes» a ironisé Paul Atanga Nji et pour preuve, le président de la république a décidé d’offrir gracieusement à ses compatriotes déplacés, des fêtes de fin d’année sans regret et dans la convivialité. Une fête de fin d’année sous de meilleurs auspices pour de nombreux déplacés internes des déplacés internes des régions du Nord-ouest et du Sud-Ouest. Fidèle à sa tradition de veiller toujours au bien être de sa population, le couple présidentiel à travers ce geste humanitaire vient une fois de plus de confirmer qu’il reste à l’écoute des nombreux désira tas des 152 000 déplacés des régions Nord-ouest et du Sud-Ouest ; de même que ceux qui ont par la force de la contrainte, élus domicile dans la région de l’Ouest, Littoral, Centre et Adamaoua dont le nombre oscille entre 6 et 9 milles. Une prompte action, comme à l’accoutumée pour alléger les souffrances qu’endurent ces personnes contraintes à la mendicité suite aux actes criminels des sécessionnistes Ambazoniens. Préexte imparfait : le rôle trouble des ‘’ONG agents doubled’’ démasqué.

Aussi remonté qu’étonné, Paul Atanga Nji ; Ministre de l’Administration Territoriale(MINAT), s’est voulu rassurant et déterminer à éclairer la gouverne générale sur des chiffres erronés publiés au sujet de la situation humanitaire au Cameroun depuis le déclanchement de troubles dans les régions du Nord-Ouest, du Sud-Ouest et certaines parties qui subissent les affres de ces personnes animées par un esprit satanique : « Le Cameroun ne compte pas environ 600 000 déplacés internes dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, mais selon les données exactes 152 000 déplacés et plus de 12,7 milliards de FCFA ont été, après évaluation rigoureuse des besoins par le gouvernement débloqués pour s’occuper de tous les déplacés dont le nombre est connu, sur la base et détails fournis par les autorités religieuses et chefs traditionnels. Pour les pourfendeurs de la république, ils espéraient selon leur honteuse planification attendre des pouvoirs publics 36 milliards, trois fois plus ». Face à ces nombreux actes peu commodes de certains partenaires internationaux, le comble se rapprochait davantage et ces derniers jouaient double jeu pour des fins obscurs à élucider : «Nos forces de Défense et de sécurité ont interpellé dans le Sud-ouest, une ambulance d’une agence humanitaire qui était censée transporter des blessés. En plus des blessés s’y trouvant(03), mais nos fins limiers au cours de ce contrôle se sont rendus compte que c’étaient de dangereux terroristes activement recherché » a révélé Paul Atanga Nji, tout en ajoutant que « dans cette ambulance, il y avait trois kalachnikov, deux caisses de munitions» 103 descentes sur le terrain à mettre à l’actif du MINAT et ses principaux collaborateurs afin que survole enfin ces Régions, la Colombe. Tenant compte d’actions louables initiées par le Gouvernement pour alléger les contraintes des déplacés internes, c’est sous un regard radieux et un air de satisfaction que la quiétude de la cour de l’Hôtel de ville de Yaoundé ; troublés par de nombreux vrombissements de camions, sous bonne escorte militaire en direction de Bamenda. a insisté Paul Atanga Nji en présence du Gouverneur de la Région du Centre Naseri Paul Béa et du Préfet Jean Claude Tsila ; ainsi que les représentant des partenaires Internationaux et de nombreux curieux.

« Le Chef de l’Etat Paul Biya a déjà entamé le deuxième volet de ce programme ; le Développement »

Paul Atanga Nji Ministre de l’Administration Territoriale(MINAT):

 » Depuis 06 mois, le Ministère de l’Administration Territoriale a organisé un convoi de plus de 5 000 familles qui ont accepté volontairement de rentrer dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest ; puisqu’elles estiment que le calme revient progressivement dans leurs villages respectifs et autres Arrondissements .Il n’y a pas de crise humanitaire au Cameroun comme le souhaite certaines personnes à la moralité déjà douteuse et les efforts conjugués des pouvoirs publics et de la population augurent des lendemains meilleurs .La situation est sous contrôle et elle est bien gérée et le Chef de l’Etat Paul Biya a déjà entamé le deuxième volet de ce programme ; le Développement… »

Facebook Comments