Dérive : Max Senior Ivoire déchire le drapeau du Cameroun

Dans une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux, Max Senior Ivoire, très hostile au régime de Paul Biya, déchire avec une rage extrême le vert-rouge-jaune.

0
482
TCL TV

L’activiste n’a visiblement pas pu contenir son courroux pour ce qu’il appelle trahison.

Dans une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux, Max Senior Ivoire, très hostile au régime de Paul Biya, déchire avec une rage extrême le vert-rouge-jaune.

L’activiste soutient son acte, et explique que « ce drapeau est celui de la trahison ». Il ajoute :« C’est à cause de ce drapeau-ci, à cause de cette étoile qui a été adoptée sans le consentement de nos frères que des milliers d’entre eux sont en train de mourir aujourd’hui ».

Pour ce membre actif de ma Brigade anti-sardinards (BAS), la bannière tricolore ne représente pas la réunification du Cameroun en 1961, soit un an après la proclamation de son indépendance. « Alors aujourd’hui, en tant que combattant pour la liberté et la justice dans mon pays, je ne reconnais pas ce drapeau comme étant le drapeau de mon pays. Je demande à ce que ce drapeau soit effacé et qu’on revienne au drapeau initial qui avait été choisi par nos pères, par les combattants pour la liberté du Cameroun», déclare l’activiste, indiquant que son geste est en solidarité aux séparatistes anglophones qui ont pris les armes contre le pouvoir central.

«Des gens qui avaient choisi librement de venir nous rejoindre sans contrainte. Pourtant ils pouvaient très bien aller rejoindre le Nigeria voisin comme leurs frères du Northern Cameroon. Ils ont décidé de venir nous rejoindre et aujourd’hui nous sommes en train de les tuer. Et pendant ce temps les Camerounais sont en train de regarder. Ce drapeau ci-là je suis désolé mais ce n’est pas le drapeau de la République du Cameroun voulu par nos pères. Parfois dans la vie il faut prendre de grandes décisions et aujourd’hui cette décision a été prise. A cause de ceci, de ce bout de tissu, de ce symbole qui ne signifie rien que des gens sont en train de mourir dans mon pays», poursuit Max. Une geste qui a provoqué la colère de plusieurs abonnés des réseaux sociaux.

Facebook Comments