Coronavirus: la CAF «pas extrêmement inquiète mais vigilante»

0
434
TCL TV
 
Vendredi, un premier cas de coronavirus a été détecté au Cameroun, pays-hôte du CHAN 2020 (l’équivalent de la CAN pour les joueurs locaux) du 4 au 25 avril prochains. Cette information a incité la Confédération africaine de football (CAF) à réagir par un communiqué officiel pour la première fois depuis le début de l’épidémie. L’instance panafricaine se veut rassurante mais n’exclut pas de prendre des mesures draconiennes si la situation venait à empirer.
 

«Les plus hautes instances de la CAF ont mandaté la commission médicale de la CAF de suivre l’évolution de cette maladie et de mettre en place des mesures d’éveil afin de protéger la santé des footballeurs et de tous les acteurs», a d’abord indiqué l’instance. «Les instances de la CAF ne sont pas extrêmement inquiètes mais restent vigilantes en ce qui concerne les matchs et tournois futurs tels les matchs de la Champions League, de la Coupe de la Confédération et le tournoi final du CHAN. Le Comité est en contact permanent avec les pays organisateurs de ces rencontres et rend compte en temps utile de l’évolution de la situation au Comité Exécutif. Si la situation l’impose ; en accord avec les pays concernés, d’éventuels huis-clos, reports ou même annulations pourraient être envisagés.»

A ce jour, 8 pays africains sont concernés par l’épidémie : l’Égypte, l’Algérie, la Tunisie, le Maroc (qui a prononcé un huis clos total de tous les matchs sur son sol), le Nigeria, le Sénégal, le Cameroun, et l’Afrique du Sud.

Facebook Comments