Reprise des Classes: La Minesec reconnait que les élèves sont en danger

0
213
TCL TV

Nalova Lyonga sollicite l’accompagnement des Collectivités Territoriales Décentralisées pour désinfecter les établissements scolaires devant accueillir, à partir du 1er juin 2020, les élèves et les enseignants qui sont à sa charge, peut-on lire dans une correspondance fuitée dans les réseaux sociaux et adressée à son homologue de la Décentralisation et du Développement Local.

L’épidémie du Coronavirus ne semble pas vouloir connaitre l’accalmie malgré de nombreux efforts déployés par le Gouvernement. Cette seule semaine qui s’achève, près d’un millier de cas de contamination ont été enregistrés sur le sol camerounais. Un véritable pavé dans la marre de l’année scolaire 2019-2020 qui, interrompue brusquement le 18 mars dernier, devrait rependre le 1er juin prochain pour ce qui des classes d’examens.

Nalova Lyonga, La Minesec

Dans cette optique, Mme Pauline Nalova Lyonga, la ministre des enseignements secondaires, dans une correspondance datant du 19 mai 2020 qui porte sa signature et qui a fuité dans les réseaux sociaux, porte à la connaissance du ministre de la décentralisation que la rentrée du 1er juin 2020 nécessite que les classes soient désinfectées et elle n’a pas l’argent pour le faire.

« Aussi ai-je l’honneur, de vous savoir gré des mesures qui vous plairait de prendre pour l’accompagnement de ces établissements, dans cette activité par les Collectivités Territoriales Décentralisées », écrit Madame la ministre à son homologue du Minddevel, Georges Elanga Obam.

Facebook Comments