La Vision du Président: Charles NDONGO, le Joker de Paul BIYA

0
90
TCL TV

Nommé, par décret présidentiel, le 29 juin 2016 au poste de Directeur général de la Cameroon radio and television (Crtv), Charles Pythagore Ndongo est, après avoir servi durant une trentaine d’années dans ce mastodonte de l’audiovisuel, celui qui tient, désormais, ses rênes. Le successeur d’Amadou Vamoulké n’avait pas hésité à couvrir de dithyrambes Paul Biya le jour de la publication de ce décret présidentiel.

Après la phrase retentissante « Paul Biya ne m’a pas seulement sauvé de la retraite, il m’a, plus fondamentalement et littéralement, sauvé la vie ». C. Ndongo est revenu à la charge pour démontrer à ceux qui en doutaient encore le culte qu’il voue à son sauveur. « La main de Dieu et la plume du Président ont changé ma vie. Ce Président m’a couvert et, littéralement, couvé depuis le début de ma carrière qui, comme vous le savez, commence, juste, un an après son accession à la magistrature suprême. De même que le Rdpc est le cheval de bataille du Président de la République, de même la Crtv est le tamtam du Chef de l’Etat ». L’extrait de ce discours du lauréat de la 9ème promotion de l’Esijy (Ecole supérieure de journalisme de Yaoundé) avait été prononcé le 16 septembre 2016 lors d’une cérémonie de remerciement organisée à la place des fêtes de Kribi par les filles et fils du département de l’Océan, région du Sud, à la suite de la nomination de leurs frères, Charles Ndongo, à la tête de la Crtv, et Patrice Melom, au poste de Directeur général du Port autonome de Kribi (Pak). C’était, en effet, la seconde fois que cette partie du pays célébrait ces deux promotions. La première fois, le 27 juillet 2016, l’on avait eu droit à une marche de remerciement organisée par le Sénateur Rdpc du Sud, Gregoire Mba Mba.

L’ancien collègue de Eric Chinje, ancien rédacteur-en-chef de la Crtv-télé, actuellement au Cameroun, fait toujours usage de son intensité comme François Joseph Gossec, qui avait adopté cet instrument venu d’Afrique, l’a utilisé pour la première fois en Europe en 1791 dans la marche funèbre composée à la mort de Mirabeau comme le Requiem de Luigi Cherubin, Roméo et Juliette de Daniel Gaspare Spontini en 1807. Le tam-tam, ce tambour africain, instrument prisé de l’orateur hors-pair, du journaliste à la notoriété établie, est fait, en général, du bois creux recouvert ou non d’une peau fendue et servant à rythmer chants et danses ou à transmettre un message. Justement, le message diffusé dans son giron culturel était celui de l’instrumentalisation (valence négative), mieux celui de la capitalisation et de la rentabilisation (valence positive) d’un média de service public à la gloire du prince du Renouveau, qui jouit de 37 ans à la tête de l’Etat. L’éditorialiste continue, près de trois ans à la tête de la Crtv, de battre le tam-tam du chantre du système gouvernant en place et à défendre, tous azimuts, ses collaborateurs autant à l’interne qu’à l’extérieur du pays.

L’on se souvient que, le 26 janvier 2019, la correspondante de la Crtv-télé en France avait été violentée par les manifestants, ceux-là qui avaient pris fait et cause, dans les circonstances similaires, pour d’autres journalistes exerçant dans d’autres médias. Le Dg de la Crtv avait, en effet, exprimé son indignation devant un tel accès de colère vis-à-vis de la presse. Il avait alors réaffirmé le devoir sacré, voire sacralisé de la Crtv, média de service public, de rendre compte, dans le respect de l’art et de l’intérêt supérieur du Cameroun, des événements relatifs à la vie de la nation tant à l’intérieur qu’à l’échelon supra national. The right man at the right place Le 29 juin 2019, le journaliste chevronné fera déjà trois ans à la tête de la Crtv. C. Ndongo travaille, en permanence, avec l’onction du conseil d’administration, à la mutabilité des personnels dont la compétence et l’expérience sont avérées en matière de productivité, de rentabilité, de fiabilité et de célérité dans la réalisation de leurs tâches. La sollicitation des jeunes loups aux dents longues dans la dynamique de la programmation et de l’animation sur les antennes fait de ce creuset médiatique un fleuron pourvu de talents enclins aux services dévoués pour la cause la patrie et de la République. Ce manager a créé, durant mon magistère, des chaînes thématiques, dont certaines tiennent en haleine le téléspectatorat national et international. « Crtv News », créée le 29 juin 2017, s’intègre, par exemple, dans la vision consistant à susciter la vitalité du processus démocratique au Cameroun. Dans un entretien accordé au quotidien « Cameroon tribune », en date du 26 janvier 2018, le Dg de la Crtv fait savoir que cette chaîne « correspond à une attente des publics, demandeurs d’une information de service public authentique et instantanée sur le Cameroun. C’est à la Crtv de combler une telle attente au nom de son leadership dans le paysage audiovisuel camerounais et de sa mission de service public ». Pour ce théoricien et praticien des sciences de l’information et de la communication, le lancement de « Crtv News » participe de la mise en œuvre du projet de performance triennal 2018-2020 de l’office, dont le cap est de maintenir la Crtv comme référence de l’audiovisuel au Cameroun avec un ancrage en Afrique centrale. « Cette chaîne, poursuit-il, est la traduction de la vision du Chef de l’Etat, qui a toujours prôné la vitalité de la démocratie camerounaise, dont les médias sont un important levier ».

En substance, cette vitalité du processus démocratique sous-entend, en écho, un dynamisme au niveau médiatique et une hétérogénéité des canaux d’expression. « Crtv News » continue donc d’ajouter plusieurs cordes à son arc. Avec le lancement, ces derniers jours, de « Crtv Sport and Entertainment », une autre chaîne thématique de la Crtv, c’est le mastodonte qui s’enrichit d’un dynamisme à l’antenne dans l’ossature de la programmation et dans l’architecture de l’animation. Vivement que cette chaîne apporte, de manière considérable et notable, sa contribution à la visibilité de toutes les catégories sportives connues de tous. Les maçons de « Crtv Sport and Entertainment » seront, dans les prochains mois, jugés au pied du mur.

Facebook Comments