Chronique – Cameroun: « Alors Peter, Go! »

0
376
Peter Henry Barlerin
TCL TV

Près d’une semaine déjà que celui qui, trois ans durant, s’est battu bec et ongle à implémenter la politique des Etats-Unis au Cameroun, avec des armes rhétoriques plus bellicistes que diplomatiques, a remis sa lettre d’adieu au Président Paul BIYA, parce qu’arrivé en fin de séjour, la Chronique de Franck Olivier de ce lundi s’exulte de l’échec d’un échec manifestement programmé pour les institutions afin de mettre le pays à genoux.

Bonjour ! Les fins de séjour sont des petites morts. Mieux ce dicton le dit encore : « Partir c’est mourir un peu ». En partant, fermez derrière vous la porte, si voulez. Bref, partez mais ne revenez pas! Seuls nous y arriverons, mais c’est pas à pas ! Chez nous on est bien sans vous. Et sans vous, de moins en moins automates on se sent et on se comprend mieux entre nous !  Jamais départ d’un diplomate n’a aussi unis les camerounais que celui des Etats-Unis. Monsieur l’Ambassadeur, puis que vous êtes partis, à titre posthume, je vous donne tous les titres qui feront honneur à votre déshonneur.  Après en avoir bien reçu dans les couilles, vous qui, pour beaucoup aurez tout mis en jeu pour mettre le pays à genoux rentrez bredouille ! Les pieds  tout mous, la queue entre les jambes, le pays lui, bien debout.

Pour la suite, Ecoutez plutôt!

Fichier Audio de « Lundis Chroniques », Les chroniques de Franck Olivier BIYA de chaque Lundi sur la Radio Sango Star 90.7 FM
Facebook Comments