Rixe mortelle : le rappeur MHD remis en liberté sous contrôle judiciaire

L'artiste de 25 ans était mis en examen et incarcéré depuis janvier 2019 pour «homicide volontaire» suite à un règlement de comptes entre bandes rivales à Paris à l'été 2018.

0
214
TCL TV

 

 

Le rappeur MHD, mis en examen et incarcéré depuis janvier 2019 pour «homicide volontaire» suite à une rixe mortelle à Paris à l’été 2018, a été libéré jeudi sous contrôle judiciaire, a appris l’AFP de sources concordantes.

Une source proche du dossier a indiqué à l’AFP que le mandat de dépôt du musicien expirait jeudi, et son avocate Maître Elise Arfi a confirmé à l’AFP qu’il avait été libéré en milieu de journée. Il pourrait toutefois retourner en détention prochainement, si la cour d’appel de Paris infirme le 23 juillet une ordonnance de non-prolongation de sa détention provisoire.

Le règlement de comptes vire au drame

Dans la nuit du 5 au 6 juillet 2018, Loïc K., 23 ans, avait été renversé par une voiture, passé à tabac et blessé à l’arme blanche dans le Xe arrondissement de la capitale, lors d’un règlement de comptes entre bandes rivales des Xe et XIXe arrondissements. Une dizaine de personnes s’étaient acharnées sur lui. La victime était très rapidement morte de ses blessures.

Au moins trois témoins disaient avoir identifié formellement MHD. L’intéressé conteste, lui, toute participation aux faits.

 

Facebook Comments