A Mbébé, La Ceinture Agricole Autour de la ville Industrialo-portuaire de Kribi rassure

0
158
Samuel Tony Obam Bikoué
TCL TV

Confié à la coordination pratique du jeune Capitaine d’industries Agricoles et Chevalier du Mérite Agricole Camerounais Tony Obam, le Programme entre dans sa deuxième phase ce samedi 08 août 2020, au cours d’une visite de travail qu’effectue par le Minader à Mbébé, siège de sa coordination.

Doté de 5 milliards de francs CFA, le Programme gouvernemental dénommé Ceinture Agricole autour de la Ville Industrialo-portuaire de Kribi, a été lancé il y a trois ans à Kribi, par l’ex ministre de l’agriculture et du développement rural Henri Eyébé Ayissi. Sur la feuille de route du Programme:

  • Assurer la sécurité alimentaire dans la mégapole naissante de Kribi, où le flux des populations monte à un rythme très soutenu,
  • Développer une agriculture de troisième génération et une chaîne de valeurs agricoles  autour de Kribi, avec création d’une abondante main d’œuvre évaluée à 5.000 emplois, grâce à la mise sur pied de nombreuses entreprises et l’industrialisation,
  • L’Exportation du surplus de production vers l’extérieur, à partir du Port en Eau Profonde de Kribi

Sous la coordination pratique du jeune Capitaine d’industries Agricoles Chevalier du Mérite Agricole Camerounais Tony Obam, le Programme Ceinture Agricole autour de la Ville Industrialo-portuaire de Kribi a connu jusqu’ici un développement accéléré avec des résultats remarquables.

On peut noter la formation de près de 300 jeunes entrepreneurs Agro-pastoraux au Centre d’incubation pilote de Mbébé, la distribution des semences à très forte productivité, la mise à disposition de 150 hectares de terrain par la grande famille Mvog Fouda de Mbébé au Gouvernement pour le déploiement des programmes Agropastoraux, et, aujourd’hui, le champ Semencier à Vitro-plants de bananiers plantains.

La Ceinture Agricole autour de la Ville Industrialoportuaire de Kribi, qui a bénéficié de nombreux programmes gouvernementaux (Pea-jeunes, Paija, Enable Youth Cameroon, Village Pionnier, PDCVA, PNDCF, Maïs etc), a permis de poser les bases d’une agriculture de 3ème génération.

Le jeune Chevalier du Mérite Agricole Camerounais Tony Obam est aussi le tout premier bénéficiaire du Plan Triennal Spécial Jeunes avec un Tracteur de 30 millions et tous les accessoires, tracteur mis au service de toute la jeunesse Agricole de l’océan qui met en place des exploitations agricoles.  En outre, la délégation du Minader bénéficie chaque année, de 50 millions du Budget de l’État, pour le suivi de cette Ceinture Agricole. D’autres partenariats pour la vulgarisation de L’agriculture vivrière ont été signés par le Minader avec les Agroindustries à très forte intensité de main d’œuvre comme Hévécam, devenu le plus grand employeur du Cameroun après l’État.Un bilan bien conforme à l’objet de la première phase qui était considérée comme la phase-pépinière de la Ceinture Agricole.

La Deuxième Phase: La phase productive

Le Ministre de L’agriculture et du Développement Rural Gabriel Mbaïrobé revient dans l’Océan, et surtout à Mbébé siège de la coordination de cette Ceinture Agricole, pour procéder au LANCEMENT DE LA DEUXIÈME PHASE DE LA CEINTURE AGRICOLE AUTOUR DE LA VILLE INDUSTRIALOPORTUAIRE DE KRIBI.

Cette deuxième phase, c’est la phase de création des entreprises, de suivi accompagnement des entreprises Agropastorales, de production industrielle de la Semence, de la mise à disposition des engrais et intrants agricoles aux producteurs, et, surtout, d’industrialisation et d’exportation à partir du Port de Kribi. D’où l’entrée en scène du fleuron, du porte flambeau de l’industrialisation dans l’Océan, à savoir LE PORT AUTONOME DE KRIBI.

En rappel, le 19 juillet 2019, le Directeur Général du Port Autonome de Kribi, Parrain de la troisième Cohorte des jeunes incubés du Centre d’incubation Agro-pastoral de Référence Internationale de Mbébé baptisée « Promotion Patrice Melom », a pris des engagements fermes à savoir soutenir la promotion de la jeunesse par un financement adéquat et aussi encourager l’avènement d’une Ceinture Agricole flamboyante.

Facebook Comments