Arnaque 2.0 : Des brouteurs Béninois vendeurs de « porte-monnaie magiques » tissent leur nid avec succès au Cameroun

0
400
TCL TV

C’est un phénomène quasi incroyable, qui prend pourtant de l’ampleur sur les réseaux sociaux au Cameroun : la vente par des prétendus marabouts béninois des porte-monnaie dits ‘‘magiques’’, capables, selon leurs vendeurs, de multiplier les billets de banque qui y sont introduits.

Pour décrocher de nouveaux clients, ces vendeurs d’un autre genre ont investi les groupes Facebook dans lesquels ils postent leurs offres. Outre les groupes, ils approchent également les utilisateurs en privé et leur proposent leurs produits dont les prix varient entre 100. 000 et plus de 1 000 000 de francs CFA, en fonction de la puissance de multiplication du porte-monnaie.

Et à priori, les jeunes camerounais intéressés par un gain d’argent facile sont attirés dans cette arnaque version 2.0. « Au départ, j’ai cru que c’était une blague, juste pour faire le buzz. Mais j’ai été contacté avec insistance par un marabout qui se présentait comme étant béninois sur Facebook. Et finalement, je me suis dit que je pouvais tenter ma chance, vu que, de toute façon, qui ne risque rien n’a rien. C’est ainsi que je me suis décidé à acheter ce porte-monnaie. Vu que je ne disposais pas de la somme demandé, j’ai contracté une dette en espérant rembourser grâce au porte-monnaie multiplicateur. Le vendeur m’a donné un numéro mobile money sur lequel j’ai fait un dépôt de 100 000 F Cfa. Seulement, quelques temps après avoir envoyé l’argent, le ‘‘marabout’’ en question n’était plus joignable. Le numéro de téléphone n’était plus attribué, et son compte Facebook a été supprimé », explique Marcel Y., un jeune élève en classe de Terminale A4 qui s’est fait arnaqué.

Dans la plupart des cas, les arnaqueurs se présentent comme étant des marabouts béninois, pays réputé pour la pratique du vodou. Certains ont même pris la peine de concevoir des vidéos, en prenant le soin d’y introduire des effets qui laissent croire à une multiplication des billets de banque, comme pour certifier de la véracité des allégations. Malheureusement, bien de personnes tombent dans cette arnaque de type 2.0. Avis donc !

Par Jephté TCHEMEDIE

Facebook Comments