Batouri – Chefferie Kako Mbondjo’o: Le Chef Supérieur enfin désigné

0
353
TCL TV

Sa majesté BARY Louis Charles Didier a été présenté à ses populations et autorités administratives le 13 août 2020 à Batouri. Le nouveau Chef des peuples KAKO MBONDJO’O des cantons Mbondjo’o , mbonguendi et mborong arrive 33 ans après la mort de SM MARIGOH MBOUA.

La grande cour de la Chefferie Kako Mbondjo’o sise au quartier SAMBO BATOURI a paru étroite pour accueillir l’ensemble des autorités et notabilités traditionnelles , administratives avec en tête Mme le Préfet RACHEL NGAZANG épouse AKONO. C’est à l’occasion de la désignation et de la présentation d’un tout nouveau Chef Supérieur dans l’arrondissement de BATOURI département de la KADEY région de l’EST.

Cette chefferie , mise en hibernation pendant 33 ans , a été réactivée grâce au dynamisme de l’élite de la contrée conduite par la dame de fer Françoise NDANGA epse ANGOUING. Rangée aux oubliettes , minée par des querelles familiales accentuées par certains qui ne voient pas cette institution traditionnelle de bon œil , il a fallu un véritable sursaut d’orgueil empreint de témérité pour atteindre cette réactivation.

Après avoir rassemblé tous les documents laissés par feu l’ancien chef MARIGOH MBOUA MARCEL , parmi lesquels un décret du premier ministre de l’époque qui érigeait cette CHEFFERIE en chefferie de premier degré de BATOURI. Nous sommes en 1981. Ayant donc tous les arguments pour convaincre , FRANÇOISE ANGOUING à saisir les autorités départementales et même nationales pour la réactivation de cette CHEFFERIE. C’est ainsi que le gouvernement instruit aux fils de la KADEY de se réunir pour trouver une solution définitive à ce problème.

Le 03 août dernier , les forces vives de la KADEY se retrouvent à la maison du parti. Après des discussions houleuses , les élites sous l’encadrement de Mme le préfet Rachel Ngazang épouse AKONO ont décidé d’accélérer la procédure de réactivation. Une descente de constat est conclue. Et après validation par les autorités , la date du 13 AOÛT 2020 est acceptée par tous.

Ce jeudi 13 août est un jour de nouvelle naissance pour les peuples KAKO MBONDJO’O répartis dans les cantons Mbondjo’o , mbonguendi et mborong.

À 10 h , les 1500 places assises sont au complet. C’est exactement à 12 h37 minutes que le préfet Rachel Ngazang epse AKONO fait son entrée dans la grande cour parée pour l’événement. L’hymne national officialise la cérémonie avant l’installation à la tribune d’honneur.

Des interventions vont meubler cette activité traditionnelle tant attendu par les uns et redoutée par les autres.

Mme FRANÇOISE ANGOUING au nom de toutes les élites va rappeler l’historique de cette chefferie non sans traduire avec cette manière qui lui est propre , les péripéties qui ont conduits à la réactivation de cette grande chefferie de L’EST-CAMEROUN. Pour y arriver , son activité a été reconnue et saluée par tous. Un mois pour passer de la parole aux actes. Un mois , pas plus.

Dans son propos de circonstance , Mme le préfet a simplement dit:  » la représentante des elites a tout dit. Nous sommes là pour le constat que cette CHEFFERIE est pourvue.  »

La cinquantaine des chefs traditionnels et la notabilité présents , parés de tenues de grands jours est aux anges. Les chefs de cantons Mbondjo’o , Mboguendi et mborong accompagnés des notables vont se retirer pour revenir avec l ‘héritier de Sa Majesté MARIGOH MBOUA MARCEL .

Sa majesté BARY LOUS CHARLES DIDIER dans une gandoura blanche signe de vertu et de rassemblement va être présentée à l’autorité et aux populations présentes. Constat étant fait et aucune objection n’étant soulevée , Mme le préfet valide le choix de la famille. Le nouveau chef supérieur est enfin là. Il a fallu du temps.

33 ans après

Les danses initiatiques et guerrières peuvent entrer en scène pendant que sa majesté DIDIER CHARLES LOUIS BARY se retire.

Le DULBENG danse traditionelle et initiatique des peuples de la forêt vient précéder la deuxième sortie du chef supérieur en tenue traditionnelle d’apparat. Le préfet et sa suite descendent de la tribune pour féliciter le nouveau KOUM ( roi ) en langue kako. Les reines mères avec à leur tête madame DJABILA MARIGOH SALOMÉ dans un instant solennel vont tour à tour apporter des bénédictions au nouveau chef. Un collier en perle lui est passé au cou. De grands attributs de pouvoir ( un sceptre ) ayant appartenu à feu son père MARIGOH MBOUA MARCEL lui est transmis par la représentante des élites MBONDJO’O , Mme FRANÇOISE ANGOUING sous les vivas et des youyous de la foule.

Les chefs tradionnels , les chefs de communautés les élites et les forces vives vont passer à tour de rôle féliciter et faire allégeance au nouveau chef supérieur. Un tour de ville grandiose est venue clôturer cette grande célébration qui ouvre une nouvelle page dans l’histoire de la chefferie tradionnelle à L’EST – CAMEROUN.

L’installation proprement dite du tout nouveau chef supérieur , sa majesté BARY MARIGOH LOUIS DIDIER est prévue dans les prochains jours.

Facebook Comments