Religion – Assomption: Une célébration eucharistique pour les détenus de Batouri

La prison de BATOURI a à ce jour 114 détenus dont 30 mineurs et 14 femmes.

0
212
TCL TV

Depuis la survenue de la pandémie du COVID-19 , les détenus de BATOURI sont abandonnés par les familles qui pensent que la prison est un gros foyer de contamination. En organisant cette messe , le régisseur LAURENT NARCISSE NDOH MVIENNA a voulu envoyer un message fort aux différentes familles.

Une journée ensoleillée , une prison principale de BATOURI qui a fait sa toilette des grands jours. La fête aux détenus. Ce 14 août l’Assomption est organisée par l’église catholique en leur faveur. Deux semaines de préparation ont suffi pour que les autorités du département avec en tête madame Rachel Ngazang epse AKONO préfet du département et la grande délégation qui l’accompagne découvre un autre visage de ce lieu carcérale.

La messe qui a débute à 10 h est célébrée par l’évêque MGR MARIE MARCELLIN NDABNYEMB. Dans son homélie , il a magnifié la présence des autorités non sans féliciter l’aumônier catholique de la prison , le père PIERRE AKOLA. Des félicitations car on découvre une prison avec un visage humain avec des détenus propres , donner un visage humain à ces frères qui sont là. Ils ne sont pas les pires des hommes. Le sort a voulu qu’ils soient là. Si la rigueur était à son extrême , nous serons tous là. « . Ce sont des mots de réconfort prononcés par l’évêque.

Depuis la survenue de la pandémie du COVID_19 , les détenus de BATOURI sont abandonnés par les familles qui pensent que la prison est un gros foyer de contamination. En organisant cette messe , le régisseur LAURENT NARCISSE NDOH MVIENNA a voulu envoyer un message fort aux différentes familles. Le détenu n’est pas un paria , mais un homme à part entière qui a des droits et des devoirs. Jusqu’à date , la prison principale de BATOURI a enregistré zéro cas de CORONAVIRUS. Occasion donc de rendre grâce à l’Éternel pour la santé , l’harmonie et la concorde au sein de cette institution.  » Dieu n’a pas créé l’homme pour qu’il tombe mais nous subissons la tombe de notre choix. Dans l’Assomption de la vierge MARIE , nous vivons ce que DIEU veut de l’homme. Le chef de L’État dans son action de remise de peine a aidé cette prison qui est aujourd’hui vivable  » a martelé l’évêque

Après la messe , MR ALOMA au nom de tous les détenus précise que c’est la deuxième visite de l’évêque à la prison. Reconnait les efforts sanitaires et l’amélioration des conditions de vie. Deux salles ont été construites , l’une pour les malades et l’autre pour les mineurs.. La prise en charge rapide des malades par l’infirmerie de la prison à été apprécié par l’ensemble des personnalités présentes.

À l’endroit des autorités présentes , l’administrateur des prisons et régisseur mr LAURENT NARCISSE NDOH a remercié mme le préfet qui a apporté un souffle nouveau dans l’action qu’il mène depuis sa prise de fonction. Depuis la crise du COVID, les conditions des détenus sont encore devenus plus rudes avec des sorties restreintes à son strict minimum. Les visites étant oubliés par les parents des détenus. Zéro cas de COVID_19 enregistré selon le régisseur.

Les problèmes sont nombreux , des ateliers non équipés , des malades en manque de médicaments. Telles sont les doléances posées dans les interventions du régisseur et du représentant des détenus.
Répondant à ces doléances , l’évêque a promis quelques cartons de médicaments et un malade souffrant de hernie étranglée a été immédiatement pris en charge par les structures sanitaires du diocèse de BATOURI.

La prison de BATOURI a à ce jour 114 détenus dont 30 mineurs et 14 femmes. La journée s’est terminée par la remise des cadeaux à l’évêque et aux autorités présentes.

Facebook Comments