Lions Indomptables : Jean-Pierre Nsame boude-t-il Conceçao ?

0
147
TCL TV

Depuis pratiquement l’arrivée du sélectionneur portugais sur le banc de touche des Lions Indomptables du Cameroun, le joueur de Young Boys de Berne ne s’est jamais présenté à la tanière, en dépit des convocations à lui faites à chaque regroupement. C’est ce que laisse croire Antonio Conceçao, à quelques heures du Match amical Japon – Cameroun, ce vendredi 9 octobre 2020.

Avec une liste très critiquée du fait de l’absence certains ténors comme Stéphane Bahoken et la présence de certains qui ne méritaient d’être appelés à cause et de leurs mauvaises performances, et de la position très peu éloquente de leur club, à l’instar de Fabrice Olinga, Antonio Conceçao affronte le Japon cet après-midi en terre hollandaise sans certains des rares joueurs sur qui il aurait pu compter.  Après le forfait d’Ignatius Ganago, le sociétaire de Racing Club de Lens qui aurait pu évoluer dans l’axe de l’attaque, c’est Jean-Pierre Nsamé, sociétaire de Young Boys de Berne qui sera aussi absent. Et pour cause, son club annonce qu’il a été victime d’une élongation musculaire. Raison ou Prétexte d’une absence, le sélectionneur des Lions a eu l’occasion de constater que le joueur ne s’est pas présenté en Lions Indomptables depuis au moins quatre regroupements, trouvant toujours une panoplie de raisons pour justifier ses absences.

« Depuis que j’ai été porté à la tête de la sélection nationale, j’ai convoqué Jean-Pierre Nsamé trois fois. Et à chaque fois qu’il a été appelé, il y a eu un motif de refus soit pour des raisons de santé, soit pour une autre. Le fait qu’il ne vienne pas trois fois de suite peut amener à avoir des doutes sur son envie de représenter l’équipe nationale. Je pense dit-il, que c’est au joueur lui-même d’assumer publiquement sa position […] Je voulais que Jean-Pierre Nsamé se présente ici au stage pour faire connaissance avec lui et évaluer la gravité de sa blessure. J’ai fait cette demande et jusqu’à présent le joueur n’est toujours pas là. », évoque-t-il sur le cas Jean-Pierre Nsame.

Facebook Comments