Modernisation de la Ville de Bafoussam: Le Maire de la Ville Roger TAFAM ne veut pas décevoir Paul BIYA

0
167
TCL TV

Dans l’optique de  faire briller de mille feux, la belle cité régionale de l’Ouest qui doit abriter d’importants rendez-vous sportifs continentaux dont le pays de Paul BIYA a la charge de l’Organisation, la CAN notamment, le Super Maire Roger TAFAM met en garde « ces malins » qui ne respecteront pas la journée citoyenne de propreté encore appelée « Jeudi propre » dont l’adhésion reste ici,  en-deçà de la moyenne .

La toute première et grande rencontre entre les Chefs de Quartiers et le Maire de la Ville de Bafoussam a eu lieu le 20 octobre dernier. Au cours de ce premier contact avec les responsable des quartiers de sa ville, depuis son élection le 25 février dernier 2020,  Roger TAFAM  a décliné l’objectif sur la Relance de la Campagne d’Hygiène et Salubrité de sa cité qui va bientôt accueillir  d’importants rendez-vous sportifs. Comme Martin Luther King hier, Roger TAFAM nous présente aujourd’hui son rêve. « Nous sommes déterminés à faire de la ville de Bafoussam une cité où il fait bon vivre… Je rêve d’une ville de Bafoussam où l’eau potable sera la denrée la mieux partagée des populations, où l’on ne parlera plus d’épidémies de choléra, une ville de Bafoussam où les constructions respectent les normes en matière d’urbanisation, bref une belle ville de Bafoussam (…) », a-t-il déclaré.  

Gare aux contrevenants !

Des sanctions seront infligées « à ces malins » qui vont ramer à contre-courant de la dynamique de d’Hygiène et de Salubrité dans la Ville de Bafoussam.

Lisez cet extrait de la déclaration du Maire de la Ville, Roger TAFAM, face aux Chefs de Quartiers de Bafoussam  publiée par La République Presse:

« Portez notre message aux populations de vos quartiers respectifs afin qu’elles s’engagent individuellement pour la réussite de l’opération. Aussi, je tiens à relever pour le déplorer que, l’adhésion à la journée citoyenne de propriété ou jeudi propre reste encore en deçà de la moyenne. Des sanctions exemplaires seront infligées à ces malins qui se refusent de respecter cette journée consacrée au nettoyage et l’entretien général dans nos maisons, nos quartiers, nos services et nos marchés tous les jeudis de 6h à 10h.

En effet, nous sommes déterminés à faire de la ville de Bafoussam, notre ville à tous, une cité où il fait bon vivre. Une ville dotée d’équipements et infrastructures répondants aux exigences de la modernité. À l’instar des nouvelles routes bien construites et régulièrement entretenues, des rues éclairées une fois la nuit tombée, non seulement pour la beauté et l’esthétique mais aussi et surtout pour combattre l’insécurité et les autres formes de délinquance urbaine. Je rêve d’une ville de Bafoussam où l’eau potable sera la denrée la mieux partagée des populations, où l’on ne parlera plus d’épidémies de choléra, une ville de Bafoussam où les constructions respectent les normes en matière d’urbanisme, bref, une belle ville de Bafoussam. Oui Bafoussam la belle, c’est possible! Le temps des slogans étant révolu, nous devons passer à l’action. Passer à l’action pour hisser notre ville au niveau des grandes capitales qui offrent de nombreux atouts touristiques, culturels et économiques. Notre ville doit séduire les touristes et les investisseurs. Et ceci ne peut être possible qu’avec le concours de chacun de ses habitants, sans distinction aucune… »

Facebook Comments