Nécrologie – Nkotti François : Les larmes de la Nation

0
217
TCL TV

L’icône légendaire du Makossa au Cameroun, feu Nkotti François, a reçu les honneurs administratifs, traditionnels et religieux hier vendredi 1er octobre 2021 alors qu’il entamait son dernier voyage terrestre pour son Souza natal où il sera inhumé ce samedi.

La terre de nos ancêtres s’apprête à se refermer à jamais sur Nkotti François ce jour à Souza. La dépouille mortelle de l’artiste décédé a été sortie hier vendredi de la morgue de l’hôpital militaire de Douala où différents groupes de personnes ont commencé à lui rendre hommage.

Un service œcuménique commun a été célébré par des hommes du clergé à la chapelle mortuaire où ils ont appelé les amis et la famille à continuer de prier pour le repos paisible de l’âme décédée.

Parmi les personnes présentes à la levée de corps se trouvaient son ami de longue date et ancien footballeur camerounais Roger Milla, le président du conseil d’administration de la SONACAM, Ateh Francis et un groupe d’artistes.

La dépouille a été transportée à l’esplanade des services du gouverneur du Littoral où une foule attendait. Les autorités administratives y ont brièvement honoré à leur tour la mémoire du grand musicien camerounais.

D’autres arrêts ont été faits notamment à son domicile à Bonabéri où les personnes avec qui il communiquait étaient attristées de voir le très vibrant Nkotti François dans un état sans vie.

La communauté chrétienne s’est à son tour jointe aux hommages à la paroisse St Louis de Banaberi où il aurait été un fervent catholique.

Une messe de requiem a été dite et le prêtre officiant a appelé les chrétiens à continuer d’honorer leur défunt camarade par la prière et à toujours être prêts pour le temps du Seigneur.

La coutume traditionnelle sawa d’introduire les morts par une longue marche jusqu’à leur lieu de repos était le dernier honneur rendu au musicien à Douala.

Les personnes en deuil se sont alignées des deux côtés de la route, se sont alignées le long du corbillard et ont chanté des chants funèbres. Ils ont fait signe au convoi alors qu’ils décollaient pour son village natale Souza dans le département du Mungo. Parmi quelques personnes remarquées dans ce deuil, se trouvent Ange Ebogo Emérant et Prince Afo Akom, la mine grave, qui ont tenu à accompagner le cortège funèbre jusqu’à dernière destination. 

Décédé le 4 aout 2021 des suites de maladie à l’âge de 70 ans, l’artiste Nkotti François sera enterré à Souza au Cameroun ce samedi 2 octobre 2021. C’est un sarcophage en forme de micro qui servira de cercueil aux obsèques du Grand Desto. Une œuvre de l’artiste engagé Joe la Conscience.

« Avec la disparition de François Nkotti, la communauté Sawa, les artistes et le Cameroun ont perdu une personnalité respectée pour sa contribution au rayonnement de la culture camerounaise. Puissent, les jeunes portés vers l’art musical, s’inspirer de son talent et de ses qualités humaines », a écrit le Chef de l’Etat camerounais dans son message de condoléances adressé à la famille du défunt.

Avant de démarrer ce dernier voyage de l’icône du Makossa, le Comité d’organisation des obsèques offert au public, un concert hommage  jeudi 30 septembre 2021 au club Camtel de Bepanda. Cet endroit de l’arrondissement de Douala 5eme a abrité pendant plusieurs années, les activités de la Foire musicale, artistique, industrielle et commerciale du Cameroun (FOMARIC) organisée chaque début d’année par François Nkotti.

Facebook Comments