CAN 2021 : AUBAMEYANG et LEMINA quittent la compétition pour raisons médicales

0
516
TCL TV

Pierre-Emerick Aubameyang et Mario Lemina vont quitter leur sélection et la CAN 2021 pour rentrer dans leurs clubs, suite à des problèmes médicaux, a annoncé lundi la Fédération gabonaise.

«Vu le souci médical que Pierre-Emerick (Aubameyang) et Mario (Lemina) ont rencontré, en accord avec le docteur, mon président de fédération et les joueurs, on a pris la décision sage de les faire rentrer dans leurs clubs afin qu’ils puissent se soigner, être pris en charge», a indiqué Patrice Neveu, sélectionneur du Gabon en conférence de presse à la veille du match contre le Maroc.

Pour deux raisons, a-t-il ajouté : «la première, c’est qu’il n’y a pas de grosses alarmes par rapport aux problèmes cardiaques, parce qu’ils n’ont pas de problèmes cardiaques, par contre, sur place, nous ne sommes pas en maîtrise d’analyser, la dangerosité des déchets qui ont occasionné cette inflammation.»

Aubameyang et Lemina ont été testés positifs au Covid-19 à quatre jours du premier match du Gabon à la CAN. Ils ont manqué les deux premiers matchs de leur équipe, contre les Comores (victoire 1-0) le 10 janvier et le Ghana (1-1) quatre jours plus tard.

Malgré un test négatif, ils n’ont pas joué contre le Ghana, puisqu’ils conservaient quelques traces de Covid, selon une imagerie par résonance magnétique (IRM), nécessaire dans le protocole de la Confédération africaine de football (CAF).

«On ne peut pas prendre de risque. Et en plus l’aspect psychologique devient insupportable pour eux. De rester en chambre ça devient insupportable. Donc (dimanche) on en a parlé et on a décidé de les faire rentrer, a ajouté le technicien français à l’Agence France-Presse. C’est difficile de perdre une partie de ton noyau fort, Pierre-Emerick c’est la classe mondiale, avec Mario, en plus Denis Bouanga est positif.»

Aubameyang et Lemina conservent des résidus de la maladie, et cela «peut durer longtemps, explique Neveu. Ils n’ont plus le Covid, mais les clubs appellent, on n’arrive pas à trouver la bonne solution pour faire les examens.»

Facebook Comments