Télécom : La société « Inq. » dépose ses valises au Cameroun

La société de Convergence Partners, reconnue comme numéro un de l'informatique périphérique en Afrique a lancé ses activités ce jeudi 8 septembre 2022 à Yaoundé.

0
468
TCL TV
La société de Convergence Partners, reconnue comme numéro un de l’informatique périphérique en Afrique a lancé ses activités ce jeudi 8 septembre 2022 à Yaoundé. La cérémonie tenue à l’Hôtel Hilton, a réuni autour des représentants de quelques membres du gouvernement, plusieurs responsables des administrations publique et privée, et ceux de la société Inq elle-même.

« Fournir des solutions technologiques de pointe à l’échelle mondiale et à connecter les économies africaines au reste du monde ». Voilà le fond de la stratégie d’expansion globale de l’entreprise Inq. qui vient à cet effet de franchir une étape de plus avec en déposant se valises au Cameroun. En présence des représentants du Premier Ministre Joseph Dion NGUTE, et du Ministre des Postes et Télécommunication Minette Li Libom Likeng, avec plusieurs responsables des administrations publiques et privées, la société a officiellement lancé ses activités ce jeudi à Yaoundé. L’une des principales entreprises technologiques mondiales, « inq. » arrive au Cameroun pour connecter l’Afrique de l’Ouest et du Centre au monde.

Le choix du Cameroun semble être moins une faveur qu’un mérite. « Dans le cadre de sa stratégie de développement national, le Cameroun a fait de la croissance d’un secteur TIC robuste une priorité essentielle. Le pays est situé entre l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique centrale et sert de point d’accès aux activités de ces deux marchés. Les petites entreprises et les start-ups se sont se sont développées avec succès au Cameroun, montrant un énorme potentiel de croissance dans des secteurs tels que la fintech, la health-tech, le commerce électronique et la logistique », explique M. Ngcaba, président exécutif de « inq ». Dans ses valises, l’entreprise du secteur des TIC propose plusieurs solutions et services innovants en matière d’IP et de business-rendering, tels que Edge AI & IoT, Fabric, SDN/NFV, Edge Orchestration et Elastic Edge. Avec cette palette de solutions, des administrations, les Etats, peuvent aisément opérer dans la vidéo surveillances avec des analyses efficaces grâces aux caméras dotées d’intelligence artificielles. L’opérationnalité de ces analyses pouvant aller jusqu’à la détection des cas suspect au milieu des masses ou dans les lieux publics, la reconnaissance faciale pouvant aider dans les services frontaliers. Considérée comme l’une des entorses du service public camerounais actuellement, la difficile dématérialisation des documents se veut désormais soluble. En effet, Inq. au Cameroun propose aussi la numérisation des documents qui  peut aider non seulement à gagner en temps, à être plus efficace, mais aussi à sauver les données des incendies et des mains criminelles.

Le quitus du Gouvernement

Avec ces solutions, c’est sans effort que le Gouvernement ouvre ses portes à l’entreprise que dirige Aurélin BAKEHE. « Inq est la bienvenue au Cameroun. Les différentes solutions qu’il propose sont très bénéfiques pour le marché camerounais et pour le public camerounais », a fait savoir Serge Emmanuel POKOSSY BELLE, Secrétaire général Par Intérim au Minpostel, Représentant du Ministre.

Comme l’a dit le Directeur Général de Inq. Cameroon, « Inq. n’arrive pas pour partir demain », l’assurance a été donnée par le Représentant personnel du ministre en charge des Postes et télécommunication au Cameroun quant à la protection de cette nouvelle société au Cameroun.

Facebook Comments